RMC

Neymar prend encore un tacle en direct

Touché à la cheville depuis le 27 novembre dernier, Neymar Jr est sur le retour après avoir repris la course en milieu de semaine.

Les saisons se suivent et se ressemblent pour Neymar Jr du côté du PSG. Capable de fulgurances qui côtoient le génie, l’international auriverde est également très souvent sur le flanc pour cause de blessures à répétition. C’est simple, depuis son arrivée en terre parisienne à l’été 2017, l’ancien blaugrana a disputé moins de la moitié des matches possibles sous la tunique rouge et bleu. Désormais, le compte à rebours est lancé, le joueur faisant tout pour être disponible le 15 février prochain à l’occasion du match aller des huitièmes de finale de la Ligue des Champions.

Neymar, un échec sportif

Néanmoins, même s’il peut finalement participer à cette échéance capitale face aux Merengues, les doutes sur son état physique resteront en suspens. Et étant donné la qualité intrinsèque du joueur et les moyens mis en place par le PSG depuis son recrutement pour la somme record de 222 millions d’euros, on ne peut s’empêcher d’arriver à une conclusion cinglante : Neymar en a fait bien trop peu après presque cinq ans. C’est notamment le constat émis par Stephen Brun sur les ondes de RMC ce dimanche matin dans l’émission Les Grandes Gueules du Sport

« Je suis là pour faire un constat simple concernant Neymar. À partir du moment où ta vie privée impacte tes performances sur le terrain, on est forcément obligé d’avoir un regard critique sur ce qu’il fait en-dehors du terrain. Neymar fait partie d’un des clubs les plus prestigieux au monde et il offre des prestations qui ne sont pas en adéquation avec les attentes placées en lui, qui ne sont pas en adéquation avec ce que le monde professionnel impose comme exigence. Pour le moment, le passage de Neymar au PSG est un échec sportivement parlant », a exposé le consultant qui se montre ferme et catégorique sur le cas complexe du Ney.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page