RMC

OGCN : Galtier est fort, Kevin Diaz l’applaudit un peu

En dominant Angers au bout du suspense dimanche (2-1), l’OGC Nice s’est emparé de la place de dauphin du Paris Saint-Germain en Ligue 1. Un petit exploit signé Christophe Galtier.

Après la « chatte de Didier Deschamps » en équipe de France, place à la « chatte de Christophe Galtier » à Nice ? La question peut se poser. Vu qu’en l’espace d’une semaine, l’OGCN a remporté deux matchs dans le temps additionnel. Suite à l’incroyable remontée contre l’OL à l’Allianz Riviera (3-2), avec trois buts dans les dix dernières minutes de jeu, Nice a refait le coup à Angers le week-end dernier. Menés au score après une première période compliquée, les Aiglons ont renversé la partie grâce à un doublé d’Andy Delort (57e, 91e). Grâce à ce succès, conjugé au bon match nul acquis contre l’OM mercredi dernier (1-1), Nice est donc deuxième du championnat, avec quelques points d’avance sur Marseille, Lens, Rennes ou l’OL. Autant dire que Galtier est reparti pour un tour en haut du classement de la L1, quelques mois après avoir offert le titre de champion au LOSC.

Galtier « arrive à construire une équipe assez solide »

Pour tout cela, Kevin Diaz ne peut que féliciter le coach français. « Là où Galtier est très fort, c’est qu’il arrive à construire une équipe assez solide à chaque fois. Après, ce n’est pas flamboyant non plus… Quand je regarde Nice, je ne vois pas un truc révolutionnaire. C’est un 4-4-2 à plat, le jeu passe par les côtés, les joueurs de devant sont costauds et sont capables de faire la différence. Et défensivement, c’est solide. Nice marque des buts, c’est puissant. Mais Kamara à gauche et Da Cunha à droite, ce n’est pas ce que je préfère… Ça marche quand même. Avec Galtier, il y a des paires sur les côtés. Mais il y a aussi le carré avec la charnière et les deux milieux centraux. Là, il a encore trouvé ses quatre joueurs avec Dante, Todibo, Lemina et Rosario. Dante, c’est le cerveau de cette équipe, comme Fonte l’était à Lille sous Galtier », a lâché, dans l’After Foot, le consultant de RMC, qui sait que le Nice de Galtier, seulement défait deux fois depuis le début de la saison, sera un vrai candidat au podium final.

Un commentaire

  1. Quelle crédibilité est-il possible de porter à un professionnel du journalisme sportif qui ne voit pas que Kamara joue à gauche et que Da Cunha à droite et non le contraire comme le mentionne cet article ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page