RMC

OL : 11 défenseurs, Lyon est prêt pour la Juventus

Malgré la défaite aux tirs au but en finale de la Coupe de la Ligue contre le Paris Saint-Germain, l’Olympique Lyonnais peut quand même aborder son grand rendez-vous européen contre la Juventus avec une certaine confiance.

Une semaine après sa défaite au Stade de France, où l’OL a loupé le coche pour dépoussiérer son palmarès vierge depuis 2012 tout en passant à côté d’un ticket pour l’Europa League, le club rhodanien va retrouver le grand monde. Plus de cinq mois après sa victoire 1-0 contre la Juventus au Groupama Stadium, l’OL va effectivement se déplacer à Turin pour jouer son huitième de finale retour de la Ligue des Champions. Une rencontre qui devient de plus en plus abordable au fil des jours. Déjà parce que la Juve n’est plus imbattable, sachant qu’elle a perdu trois de ses quatre derniers matchs de Série A malgré son titre de championne d’Italie, mais aussi parce que l’OL s’est rassuré face au PSG vendredi. Un constat partagé par Kévin Diaz, pour qui Lyon est prêt à contrecarrer les plans de la Vieille Dame avec son projet de jeu défensif.

« Ce 3-5-2, c’est vraiment une tactique qui convient à l’OL »

« Pour un premier match officiel, les Lyonnais ont bien failli le faire ! Les Lyonnais ont fait un très bon match. Ils ont joué avec leurs armes, ils ont mis de l’intensité, ils ont défendu avec un pressing. Ce 3-5-2, c’est vraiment une tactique qui convient à l’OL. Elle est intéressante. Je ne pensais pas que Cornet pouvait aussi bien défendre, être aussi rigoureux tactiquement. Être latéral, ce n’est pas facile pour un ailier. Il n’a jamais été défenseur, il était ailier pur. Il s’est reconverti, et ce n’est pas trop mal pour le moment. Ce 3-5-2 a permis de bien gérer la relation entre les deux défenseurs centraux du PSG avec Memphis et Dembélé. Les deux n’ont pas été tranchants offensivement, mais ils ont énormément défendu, ils ont gêné la relation entre Thiago Silva, Kimpembe et Marquinhos voire même avec Verratti ou Neymar. Lyon peut s’appuyer sur ce match pour préparer la Juve, où l’OL devra museler Pjanic. Lyon va être en bloc bas et ils vont tenter de jouer en contre-attaques. Face au PSG, l’aspect défensif de l’OL a été très cohérent. Offensivement, ils n’ont pas trop eu d’opportunités. Mais malgré la défaite, il y a plusieurs éléments encourageants côté lyonnais », a détaillé, dans l’After Foot, le consultant de RMC, qui sait que l’OL devra marquer le fameux but à l’extérieur pour s’ouvrir en grand les portes du Final 8 de Lisbonne. Aux hommes de Rudi Garcia de jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer