RMC

OL : Défait contre Galtier, Bosz défendu par Kévin Diaz

Suite à la défaite de son Olympique Lyonnais face à l’OGC Nice dimanche (2-3), Peter Bosz a été pointé du doigt par certains suiveurs du football français.

Son duel avec Christophe Galtier, l’entraîneur champion de France en titre qui a failli venir à Lyon pour remplacer Rudi Garcia, était attendu. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce choc entre Nice et Lyon n’a pas déçu. Puisqu’au terme d’une fin de match complètement folle, l’équipe de Galtier, pourtant menée 0-2 à la 80e, a renversé le groupe de Bosz en marquant trois buts dans les dix dernières minutes de jeu. Une défaite à mettre sur le compte de l’entraîneur néerlandais ?

Bosz : « Je ne peux pas l’expliquer »

Montré du doigt par certains suiveurs, qui n’ont pas compris la titularisation de Kadewere ou le manque de turnover trois jours après un gros match d’Europa League à Prague, Bosz s’est défendu devant les médias. « On a dominé le match pendant 80 minutes, on menait 2-0, c’était mérité. Normalement, il faut mener 3 ou 4-0. Après le but que l’on a pris, tout a été mauvais. On a encore pris un carton rouge, c’est beaucoup trop, on a pris un penalty. Et là, on a perdu la tête. Je ne peux pas l’expliquer. Ça n’a rien à voir avec un problème physique », a lancé le coach de l’OL, qui sait pourtant que son équipe a perdu six points dans le temps additionnel cette saison contre Clermont (3-3), le PSG (1-2), l’ASSE (1-1) et donc Nice (2-3)…

« Bosz est toujours l’entraîneur qu’il fallait à l’OL »

Malgré tout ça, Kévin Diaz prend quand même la défense de Bosz. « Pendant tout le match, je n’ai pas pu m’empêcher de faire la comparaison entre Bosz et Galtier, deux entraîneurs en lice pour le banc de touche de l’OL l’été dernier. Malgré la défaite de Lyon à Nice, je pense que Bosz est toujours l’entraîneur qu’il fallait à l’OL. Ce que les Gones ont fait pendant 80 minutes, et même s’ils ont craqué à la fin, ça va servir pour la suite de la saison. J’espère que le projet de Bosz va durer deux ou trois saisons. Avec le travail de Juninho derrière, je suis sûr que ça va fonctionner. L’interview de Bosz après le match était d’ailleurs très lucide, très juste, comme d’habitude. Dans le foot, il y a toujours des choses inexplicables. Mais s’il faut choisir la meilleure équipe entre Lyon et Nice, je prends l’OL, malgré les dix dernières minutes de ce match… », a lancé, dans l’After Foot, le consultant de RMC, pour qui l’OL est quand même dans le droit chemin. Reste à valider tout cela en termes de résultats, car pour l’instant, Lyon est neuvième de la L1…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page