RMC

OL : Juninho mangé par Aulas, Vincent Moscato le savait

L’Olympique Lyonnais vit des heures compliquées. Juninho va notamment partir plus tôt que prévu du club rhodanien.

En début de saison, l’OL était reparti sur de bonnes bases avec l’arrivée de Peter Bosz. L’entraineur néerlandais a rapidement donné une nouvelle dynamique à des joueurs marqués par l’ère Rudi Garcia. Mais l’état de grâce n’aura pas duré longtemps. Les résultats sont de plus en plus irréguliers. En interne, Juninho souhaite s’en aller plus tôt que prévu, lui qui sera pourtant en fin de contrat à l’issue de la saison. Pour Vincent Moscato, le départ du Brésilien ne changera d’ailleurs rien du tout.

Vincent Moscato surpris par Juninho

Sur l’antenne d’RMC, le consultant n’a pas fait dans la langue de bois à ce sujet. “Je crois qu’il n’avait pas sa place là. Je pense que le sportif, c’est un naïf. Aller comme directeur sportif chez Aulas, alors que tu sais que le papier toilette, c’est même lui qui le change parce que sinon il n’est pas content de la couleur. Cela veut dire que si lui ne fait pas les choses, il trouve que c’est mal fait. S’il pouvait être entraineur, il le ferait. (…) C’était être très naïf de penser qu’il pouvait avoir une espèce de place ou de pouvoir. Cela ne changera rien en bien ou en mal. Juninho n’a pas excellé dans ce rôle. Il s’est aperçu que le taulier, c’était le président et sur le sportif, c’était l’entraineur. Tous les postes fictifs du sportif ne servent pas en vérité. Il est tellement question d’oseille avec des partenaires très riches, le directeur sportif ne sert à rien. Maintenant, il veut être entraineur pour avoir un poids sur l’équipe et le recrutement. Son départ ne changera absolument rien en bien ou en mal”, a notamment indiqué Vincent Moscato, surpris par la naïveté dont a fait preuve Juninho en acceptant le défi lyonnais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page