RMC

OL : L’après-Memphis Depay rend Eric Di Meco pessimiste

Parti libre au FC Barcelone, Memphis Depay risque de cruellement manquer à l’Olympique Lyonnais. D’autant que le club rhodanien aura du mal à compenser son départ.

Comparé au Paris Saint-Germain et à l’Olympique de Marseille, l’Olympique Lyonnais reste assez discret sur le marché des transferts. Seuls le défenseur central Damien Da Silva et le latéral gauche Henrique sont arrivés libre, bien loin du secteur offensif affaibli par le départ de Memphis Depay en fin de contrat. Reste à savoir si le directeur sportif Juninho parviendra à trouver le successeur de l’attaquant néerlandais. Pour Eric Di Meco, la tâche s’annonce compliquée.

« Le problème, c’est qu’il faut remplacer un joueur de classe mondiale. Bon, ce n’est peut-être pas encore un joueur de classe mondiale parce qu’il faudrait qu’il confirme dans un grand club. Mais le mec te fait gagner un match sur un geste, a prévenu l’ancien Marseillais sur RMC. Moi j’ai le souvenir de ce but qu’il met au Vélodrome et qui les envoie en Ligue des Champions au détriment de l’OM. C’est le joueur décisif qui te marque de gros points et qui te fait gagner de gros matchs. Il ne faut pas obligatoirement recruter un avant-centre mais pour le moment, à ce niveau-là, il n’est pas remplacé. »

« C’est dur à retrouver »

« Ça va être compliqué de le remplacer. Parce que souvenons-nous d’où vient ce garçon. C’est un miracle quand Lyon le récupère. Il était en échec à Manchester United, il était promis à un grand avenir, il y avait eu un gros investissement sur lui de la part de Manchester United. Lyon le récupère un peu à la manière de Lille avec Renato Sanches et ils le relancent de manière formidable. Depay le leur a bien rendu. Mais pour choper un mec comme ça, il faut tenter un pari, et il n’y en a pas 150. Tu peux le compenser par un collectif fort et un style de jeu. Mais un mec comme ça, c’est dur à retrouver », a insisté Eric Di Meco, qui n’oublie que l’OL a souvent été dépendant des coups d’éclat du néo-Barcelonais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page