RMC

OL : Un Aulas dépassé, Jérôme Rothen accuse

L’Olympique Lyonnais connait quelques difficultés en Ligue 1 depuis le début de la saison. Les critiques commencent à pleuvoir sur certains dirigeants rhodaniens.

L’OL n’a pu faire mieux que match nul contre Bordeaux ce dimanche soir en Ligue 1. Une nouvelle contre-performance inquiétante pour un club pourtant très ambitieux cette saison. Forcément, la situation dans le Rhône commence à faire gronder les fans. De leur côté, certains observateurs en profitent pour critiquer le board de l’Olympique Lyonnais. C’est notamment le cas de Jérôme Rothen, pas tendre avec Jean-Michel Aulas.

Jérôme Rothen ne comprend pas la gestion de Jean-Michel Aulas

Sur l’antenne d’RMC, le consultant n’a pas fait dans la langue de bois. “J’ai le sentiment qu’il subit les choses. Jean-Michel Aulas a su prendre la parole et taper du poing sur la table quand il le fallait pendant de longues années. Après, il y a eu la stratégie avec la construction de son stade, qui lui a pris beaucoup d’énergie et beaucoup sur l’aspect financier. Et cela s’est ressenti dans les résultats et même dans la gestion de l’effectif. On sentait une équipe moins performante et c’était normal. Et puis elle était rentrée dans le rang. Quand est arrivé Juninho, on a senti un nouveau départ. Aulas a pris un peu de recul pour s’appuyer sur son directeur sportif. Il lui a fait confiance pour régler certains problèmes. Mais ça n’arrive pas à prendre et du retard se prend de semaine en semaine. Les derniers matchs sont alarmants. Il y a aussi l’état d’esprit. Avec Jean-Michel Aulas, c’est le calme plat. Si la sortie de Juninho est arrivée, c’est que le président a laissé la porte entrouverte. Il a mal géré le cas du directeur sportif. On a l’impression qu’il n’a plus les rênes. (…) Aulas doit avoir de l’honnêteté envers ceux qui aiment le foot et ceux qui aiment l’OL. Il faut faire son autocritique. Tout n’est pas parfait aujourd’hui. Il faut dire qu’il s’est trompé sur l’intersaison et sur l’aspect financier”, a notamment indiqué Jérôme Rothen, qui reproche à Jean-Michel Aulas de ne pas assez taper du poing sur la table.

2 commentaires

  1. Si Rothen et Riolo géraient les clubs de ligue 1 , le championnat aurait disparu depuis belle lurette ! Ménés parle des bourdes de l’entraineur Lyonnais , ne ferait-il pas mieux de contrôler les siennes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page