RMC

OL : Un classement injuste, Kevin Diaz s’insurge

L’OL oscille cette saison entre matches de qualité et prestations médiocres, les supporters rhodaniens ne sachant pas vraiment sur quel pied danser.

À l’instar du PSG, l’OL montera sur le pont ce mercredi 9 mars à l’occasion de ses huitièmes de finale de Ligue Europa face au FC Porto. Une confrontation qui s’annonce alléchante et très équilibrée sur le papier. Et avant cette échéance continentale, Peter Bosz et ses hommes faisaient face au FC Lorient ce vendredi soir en ouverture de la 28e journée de Ligue 1. Une partie particulièrement bien abordée par Moussa Dembélé et ses coéquipiers avec un succès probant glané sur le score de 1-4. De quoi se relancer, une énième fois, dans la course aux places européennes.

Un OL pas à sa place ?

C’est peu dire que la 6e place temporaire de l’OL est une anomalie au vu de l’effectif à la disposition de Peter Bosz. Ce vendredi, c’est la nouvelle recrue, Romain Faivre, qui a crevé l’écran avec un superbe doublé. Sur les ondes de RMC, Kevin Diaz s’est exprimé sur cette victoire lyonnaise. Pour le consultant, Lyon n’est pas à sa place aujourd’hui et devrait être bien plus haut dans le classement si le sort ne s’était pas acharné sur eux. 

« En terme d’expected goals, l’OL est derrière le PSG. Cela signifie qu’ils ont marqué onze buts de moins que ce qu’ils auraient dû inscrire. En France, c’est l’une des équipes qui se crée le plus d’occasions. Le coach mais en place une équipe pour se créer un maximum d’occasions, après, c’est aux attaquants de concrétiser. Maintenant, si tu marques des buts comme Lucas Paquetta face à Lille, mais qu’on te les enlève… Il y a eu beaucoup de choses qui font que l’OL n’est pas à sa place aujourd’hui, dont une certaine inefficacité. Donc attention à cette équipe. Ils ont été forts contre Lille et ils ont perdu, ils ont été forts face à Lorient et ils ont gagné », a expliqué Kevin Diaz et difficile de ne pas abonder en son sens : l’OL mériterait, en effet, de figurer un peu plus haut. Néanmoins, il ne faut pas non plus occulter le fait que ce que propose, la majorité du temps, l’équipe de Peter Bosz est bien trop insuffisant, notamment au niveau du jeu collectif et de la rigueur durant la totalité d’un match.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page