RMC

OM : C’est Marseille qui a gagné, et ce n’est pas Paris qui a perdu

Après neuf années de disette, l’Olympique de Marseille a enfin dominé le Paris Saint-Germain en Ligue 1 dimanche au Parc des Princes (0-1).

Un succès acquis sur la plus petite des marges, avec un plan de jeu minimaliste, des cartons à tout-va et un brin de réussite, mais une victoire quand même ! Pour la première fois depuis 2011, l’OM a donc battu son ennemi de la capitale. Si Paris a eu tout faux dans ce premier choc de la saison en L1, Marseille a quand même bien profité des faiblesses parisiennes du moment pour mettre fin à cette hémorragie. Malgré tout, l’équipe d’André Villas-Boas a fait son travail et a réussi sa mission. Ce qui n’était pas donné non plus, comme l’explique Jonatan MacHardy.

« C’était moche, mais il fallait le faire »

« Marseille a joué avec une petite équipe. Le plan de jeu était très clair. Villas-Boas a commencé sans numéro neuf, c’était prévu, Benedetto rentre tôt en deuxième période. Au final, c’était nécessaire pour vaincre ce signe indien. C’était moche, mais il fallait le faire. Le PSG a pris le match à l’envers ? Peut-être, mais Marseille a fait ce qu’il fallait en jouant en bloc derrière. AVB savait que les Parisiens avaient eu une préparation très compliquée. Cette équipe de Paris, même si elle a fait une finale de Ligue des Champions, elle pue la fébrilité psychologique. Avant le match, j’aurais mis ma main à couper que Neymar voudrait faire le malin, que Paredes rentrerait pour donner des savates… C’était couru d’avance. Villas-Boas le savait, et Marseille a joué là-dessus », a lancé, dans l’After Foot, le consultant de RMC, qui ne s’emballe pas trop non plus après cette victoire de l’OM sur la pelouse du PSG. Par contre, les supporters de l’OM, eux, ont pleinement profité de ce succès en faisant la fête à leurs joueurs lors du retour à Marseille dans la nuit de dimanche à lundi.

Bouton retour en haut de la page