RMC

OM : Daniel Riolo avoue s’être royalement planté sur Milik

Très prolifique en terme de but lors du début de saison, l’OM marque un chouïa le pas offensivement parlant depuis plusieurs semaines.

Que ce soit dans le rôle du buteur ou du passeur, l’homme fort de l’Olympique de Marseille se nomme Dimitri Payet cette saison. C’est simple, le Réunionnais, qui à 34 ans, a retrouvé une forme physique optimale, porte l’attaque phocéenne quasiment sur ses seules épaules. Celui qui se rapproche le plus du numéro 10 à ce petit jeu est Cenjiz Under, mais à part ses deux joueurs, les autres éléments offensifs sont quelque peu à la peine. C’est notamment le cas d’Arkadiusz Milik. Transfuge du Napoli, l’attaquant polonais avait suscité de grands espoirs lors de sa signature à l’OM. Problème, celui-ci a très largement baissé le pied, alors que son aventure en terre olympienne avait parfaitement débuté. Aujourd’hui Milik, qui n’est jamais vraiment revenu à son niveau d’avant blessure avec le club transalpin, possède des difficultés majeures dans le dernier geste. À tel point qu’il ne représente plus vraiment une option viable pour Jorge Sampaoli à la pointe de l’attaque marseillaise.

« Il ne conclut jamais »

Sur les ondes de RMC, Daniel Riolo s’est penché sur le cas de l’avant-centre de l’OM. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le polémiste ne possède pas vraiment une vision positive du principal intéressé. 

« On est énormément à avoir pensé, en voyant Milik, qu’il avait l’air d’avoir beaucoup de qualités. Maintenant, à force de le penser et de ne pas voir, Milik n’a surtout plus l’air de rien. Il arrive peut-être à séduire les gens, mais au final tu t’aperçois qu’à Naples, entre ses absences et ses blessures, il ne cassait pas trois pattes à un canard. Son problème, c’est qu’il est tout le temps blessé. C’est un joueur toujours en phase de séduction, mais il ne conclut jamais. Et aujourd’hui, il est clairement en situation d’échec à l’OM », a confié un Daniel Riolo qui ne croit donc apparemment pas à une fin d’aventure heureuse entre Milik et Marseille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page