RMC

OM : Eric Di Meco accuse Marseille dans le dossier Kamara

Suite à une semaine dernière compliquée, au cours de laquelle il a été pris en grippe par les supporters, Boubacar Kamara est sorti du silence par rapport à son avenir à l’Olympique de Marseille.

Boubacar Kamara vient de vivre des jours agités, entre une mauvaise prestation en Europa League à Galatasaray jeudi dernier, un boycott d’une conférence de presse d’avant-match vendredi, et une mise sur le banc des remplaçants contre Troyes dimanche. Malgré tout cela, et histoire d’éteindre l’incendie, le milieu défensif a décidé de se présenter devant les médias avant la rencontre de L1 contre Nantes. Lors de sa prise de parole, Kamara a forcément évoqué son avenir à Marseille, où il a refusé plusieurs prolongations de contrat de la part de Pablo Longoria.

« Je vous le dirai quand j’aurais pris ma décision »

« Ce sont mes représentants qui gèrent les offres reçues ou pas. Ce que comportent les offres, c’est confidentiel donc ce n’est pas à moi de m’exprimer sur les tenants, le contrat ou pas. Je n’ai qu’une chose à faire, c’est me concentrer sur le terrain et être le plus efficace possible pour remplir nos objectifs. Ce dont j’ai envie surtout c’est de continuer à travailler et continuer à progresser, gagner des titres et travailler dans de bonnes conditions. Je vous le dirai quand j’aurais pris ma décision. Je serai le premier à venir », a avoué Kamara. Maintenant, Eric Di Meco espère juste que les supporters marseillais ne prendront pas le jeune français pour cible.

« Le club n’a pas été bon sur ce coup-là »

« Je ne crois plus en la prolongation de Kamara. Dans un mois, il pourra signer où il veut… Si Kamara part libre, ce ne sera pas de la faute du joueur, mais de l’ancienne direction qui a l’a laissé arriver dans sa dernière année de contrat. Ne vous retournez pas contre le petit qui a toujours été irréprochable. Le club n’a pas été bon sur ce coup-là. Il y a deux ans, Kamara était le meilleur de l’équipe et c’était le dernier salaire de l’équipe, il fallait le mettre au niveau des joueurs achetés et lui donner 300 000 euros par mois. Lui, il sort du centre de formation et tu ne les respecte pas. Si lui ne veut pas prolonger, tu lui dis : “Nous, on est obligé de te vendre parce que tu vas rapporter 20-30 ME et on ne veut pas te laisser arriver dans ta dernière année”. Si le petit part au clash, tu le mets sur la touche. Si deux ans avant la fin de contrat, tu le mets à la cave, là, il va réfléchir », a expliqué le consultant de RMC, qui sait que l’OM aura bien du mal à retenir Kamara, surtout que des clubs comme le Barça et le Bayern sont maintenant sur le coup…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page