RMC

OM : Florent Germain décrit les tensions dans le vestiaire

L’Olympique de Marseille connait quelques périodes de turbulences en Ligue 1. Les hommes de Jorge Sampaoli voient désormais leur place sur le podium menacée.

L’Olympique de Marseille a encore inquiété ce dimanche soir en Ligue 1 face à l’AS Monaco. Le club phocéen a en effet subi un revers dommageable dans la course au podium. Les hommes de Jorge Sampaoli sont désormais troisièmes, avec en plus de cela peu de certitudes dans leur jeu et une dynamique en berne. Certains fans s’inquiètent en plus concernant l’entente entre les joueurs et leur coach, de plus en plus critiqué. Selon Florent Germain, le coach argentin de l’OM a perdu une partie de son vestiaire.

Florent Germain annonce des tensions dans le groupe de l’OM

Sur l’antenne d’RMC, le journaliste a en effet donné ses informations sur le sujet. “On m’a beaucoup expliqué ces derniers jours que les titulaires habitués à jouer ont tellement été confrontés à des changements de systèmes qu’ils ont perdu leur spontanéité et leurs repères. Sampaoli a une obsession du contrôle du jeu mais veut aussi de la folie offensive. On a des joueurs un peu perdus. On a un Sampaoli qui a perdu la main tactiquement. Et puis Sampaoli a perdu une partie de son vestiaire. Les mises à l’écart de Mandanda et d’Alvaro ont fait beaucoup plus de mal qu’on ne le pense. En termes de leadership, ils sont très importants. Sur le banc, on me décrit des joueurs qui ont le blues et qui ont baissé les bras. C’est le cas d’Harit ou de Balerdi. Gueye ne comprend pas pourquoi il a disparu des radars. D’autres se posent des questions sur les changements en plein match. En plus, il y a Milik qui s’est encore un peu lâché après le match. Cela ne matche pas avec Sampaoli. Il s’imagine mal continuer à Marseille si Sampaoli reste à l’OM la saison prochaine”, a notamment indiqué Florent Germain, qui ne devrait-là pas rassurer certains fans phocéens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page