RMC

OM : Florent Germain révèle le coup de pression de McCourt

Mécontent de son effectif à l’Olympique de Marseille, l’entraîneur Jorge Sampaoli ne cesse de réclamer du renfort. Mais le propriétaire Frank McCourt ne mettra pas la main à la poche sans avoir enregistré des ventes.

Jorge Sampaoli n’a jamais changé de discours. Dès la fermeture du mercato estival, le coach de l’Olympique de Marseille s’était plaint de son effectif, estimant que tous les postes n’étaient pas doublés. Quelques mois plus tard, l’Argentin continue de réclamer du renfort et met la pression sur ses dirigeants avant le prochain marché des transferts. Mais d’après le journaliste Florent Germain, le propriétaire Frank McCourt a mis les choses au clair avec le président Pablo Longoria.

L’OM suivi de près

« Si l’OM aura les moyens de recruter ? Il faudra vendre avant, a prévenu le correspondant de RMC. Alors évidemment, j’ai l’impression de répéter ça depuis je ne sais pas combien de saisons… Vendre, c’est la priorité de l’OM. Il faut rappeler certaines bases, c’est que l’OM est surveillé par la DNCG. Rappelez-vous de l’arrivée d’Amine Harit, il avait fallu toute une histoire, que trois joueurs marseillais baissent leur salaire, qu’Amine Harit accepte de décaler ses revenus… Ça veut dire qu’il y a des contraintes financières. »

« L’OM aurait voulu vendre plus cet été. Rappelez-vous des psychodrames Duje Caleta-Car et Boubacar Kamara, poussés vers la sortie. D’ailleurs, je vous glisse une petit info. Frank McCourt et Pablo Longoria ont vraiment échangé à ce sujet il y a quelques jours quand l’actionnaire américain était encore à Marseille, a raconté le journaliste. Et Frank McCourt a redit à Pablo Longoria qu’il sera nécessaire de vendre pour soulager les finances du club, avant d’envisager certaines recrues. »

« C’est un discours souvent présent chez Jorge Sampaoli en conférence de presse, il lance des petits messages à l’actionnaire en disant que l’effectif est juste, qu’il y a beaucoup d’attente à Marseille… Et on sait aussi que Pablo Longoria est un peu frustré, c’est un président mais c’est un directeur sportif dans l’âme, qui a beaucoup d’idées et de pistes, mais il ne peut pas les mener à terme parce que la réalité financière reste compliquée à l’OM », a expliqué Florent Germain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page