RMC

OM : Kevin Diaz tente d’apaiser les tensions avec Kamara

De nouveau titularisé à Nantes mercredi en Ligue 1, Boubacar Kamara a largement contribué à la victoire de l’Olympique de Marseille (0-1). Le milieu défensif a impressionné Kevin Diaz, qui demande au club phocéen de tout faire pour prolonger le contrat du minot.

Lors d’un déplacement périlleux à la Beaujoire, l’Olympique de Marseille a enfin retrouvé des couleurs. L’équipe de Jorge Sampaoli, peu convaincante dans le contenu ces dernières semaines, a livré une prestation plus cohérente contre le FC Nantes. Il est vrai que l’exclusion du défenseur central nantais Nicolas Pallois dès la demi-heure de jeu leur a facilité la tâche. Mais dans l’ensemble, les Marseillais ont répondu présent sur les plans collectif et individuel, à l’image du Brésilien Gerson ou de Boubacar Kamara, dont la situation contractuelle inquiète Kevin Diaz.

« Il a fait un match exceptionnel, a encensé le consultant de RMC. On a beaucoup parlé de Dimitri Payet et de Mattéo Guendouzi, à raison. Mais vraiment, Boubacar Kamara, tu vois que dès les premières minutes il est monstrueux ! Je ne sais pas si c’est possible de le garder. Mais si ce n’est qu’une question de salaire, je pense qu’il faut que l’Olympique de Marseille y aille parce que de toute façon, il est tellement monstrueux… Je ne dis pas qu’il faut que le club cède, j’aime bien les institutions fortes. Mais quand même, il est monstrueux. Il est essentiel dans les compensations. »

Bien sûr, l’Olympique de Marseille connaît l’importance de son milieu et de leurs discussions. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le président Pablo Longoria, en désaccord avec son joueur en fin de contrat, a tenté de le pousser vers la sortie cet été. Depuis, les tensions entre les deux parties n’ont jamais disparu, à tel point que le minot avait séché une conférence de presse la semaine dernière. Avant d’accepter de passer devant les médias quelques jours plus tard pour indiquer que sa décision n’était pas prise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page