RMC

OM : McCourt vise la Ligue des Champions, Courbis est atterré

Pour son grand retour à Marseille afin d’introniser Pablo Longoria et Jorge Sampaoli, Frank McCourt a encore vendu du rêve aux supporters de l’Olympique de Marseille.

Après la mort du fameux « Champions Project » de Jacques-Henri Eyraud, tout le monde pensait que le club phocéen allait retomber dans la mesure. Mais c’est sans compter sur Frank McCourt, qui rêve toujours d’offrir une deuxième C1 à l’OM. « L’ambition est claire : l’OM doit être compétitif tous les ans. On doit être régulièrement dans le top 3 de la L1 et qualifié dans les compétitions européennes. Et une fois que l’on sera réguliers, on pourra se propulser vers la prochaine phase, celle de gagner la Ligue des champions. On veut gagner des titres avec l’OM. Mais cela prend du temps, c’est un défi compliqué. L’ambition est toujours là, et on va poursuivre jusqu’à la réussite », a déclaré le propriétaire américain sur RMC.

« Je suis inquiet »

Une sortie médiatique pas du tout au goût de Rolland Courbis. « McCourt est en mission. Il veut le retour au calme pour éteindre l’incendie. Il veut faire les choses du mieux possible. Mais quand on connaît la situation financière de l’OM, c’est quand même extraordinaire de parler de se qualifier pour la Champions League ! Car l’OM a un déficit tous les ans. Et encore, heureusement que le fair-play financier a été sympa avec le Covid. Là, Marseille a besoin d’un budget de 250-300 ME pour peut-être terminer troisième. Avec ça, plus une enveloppe de 150 ME pour les transferts, l’OM pourrait lutter avec l’OL, mais pas avec le PSG et Monaco. Mais tout ça, Marseille ne l’a pas. Ok, Longoria a des qualités. Le départ d’Eyraud, c’était indispensable. Mais après, on va suivre la fin de la saison, le parcours en Coupe de France… Même avec Sampaoli, je suis inquiet », a lâché le consultant de RMC, qui estime donc que McCourt va se mettre des personnes à dos avec cette déclaration-là, surtout si l’OM ne se donne pas les moyens de ses ambitions…

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page