RMC

OM : Milik revient, Éric Di Meco n’a plus peur

De retour après une longue période d’absence, Arkadiusz Milik va faire le plus grand bien à l’Olympique de Marseille en cette première partie de saison.

Blessé au genou depuis l’été dernier, l’international polonais a vécu tout le bon début de saison de Marseille depuis l’infirmerie. Revenu depuis quelques jours, Arkadiusz Milik a enfin reporté le maillot de l’OM en match officiel. C’était jeudi soir, lors de la dernière demi-heure de la rencontre d’Europa League contre Galatasaray au Vélodrome (0-0). Une rencontre lors de laquelle le buteur de 27 ans n’a pas marqué. Mais son come-back a quand même apporté à l’équipe de Jorge Sampaoli, qui va beaucoup compter sur l’ancien du Napoli pour relancer une nouvelle dynamique. Car avec trois matchs de suite sans la moindre victoire, l’OM n’est plus vraiment au top. Malgré tout, entre la prestation marseillaise en Europa League et le retour de Milik, Éric Di Meco se veut optimiste.

« Il y a un gros problème d’efficacité, mais Milik peut résoudre ça »

« Le match contre Galatasaray m’a rassuré. J’étais inquiet après la défaite face à Lens en L1, contre qui l’OM s’était fait manger dans le jeu à domicile, en prenant trois buts… J’avais vu des trucs inquiétants. Collectivement ou individuellement, tu as le droit de passer à côté. Ça ne fait rien. Mais j’ai vu de bonnes choses en Europa. Ok, il y a un gros problème d’efficacité, mais Milik peut résoudre ça. Une partie en tout cas. Car c’est un joueur de très haut niveau, c’est un peu le chaînon manquant du jeu offensif, c’est-à-dire le mec capable de jouer dos au but et de faire jouer ses coéquipiers, avec une présence dans la surface. Il est réaliste et habile. À part ça, Marseille a retrouvé son jeu et son pressing contre une belle équipe de Galatasaray. Après, cette inefficacité ne doit pas trop durer longtemps, car ça peut vite te plomber à Marseille… Mais là, je suis plutôt rassuré », a détaillé le consultant de RMC, qui espère que l’OM fera un bon résultat à Lille dimanche en L1, histoire de passer une bonne trêve internationale en ce début octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page