RMC

OM : Payet, l’autre souci de Longoria au mercato

Performant pendant les matchs amicaux, Dimitri Payet semble déjà indispensable à l’Olympique de Marseille. D’autant que le milieu offensif n’a pas de concurrent ni de doublure dans l’effectif.

Pablo Longoria ne cesse de le répéter, le recrutement de l’Olympique de Marseille n’est pas terminé. Le président marseillais tente d’attirer des latéraux. Et en attendant les départs souhaités, comme ceux du défenseur central Duje Caleta-Car et de l’attaquant Dario Benedetto, le dirigeant étudie sûrement des pistes sur d’autres postes peu fournis. Mine de rien, seul Dimitri Payet occupe la position de meneur de jeu. Une situation qui, malgré les bonnes performances du Réunionnais, inquiète Rolland Courbis avant le début de la saison.

Payet sans doublure

« Quand on voit Dimitri Payet avec ses qualités footballistiques, que beaucoup de joueurs n’ont pas, tout ce qui peut se passer dans les 25 derniers mètres, c’est sûr que j’attends avec impatience la fin du recrutement de l’OM pour voir un autre joueur talentueux dans ces 25 derniers mètres, a réclamé l’ancien coach de l’OM sur RMC. J’écoutais Mamadou Niang nous parler de Zinédine Ferhat de Nîmes, et de la possibilité d’avoir ce joueur, pas obligatoirement dans le onze de départ, mais dans les 18 joueurs. »

« Parce qu’aujourd’hui, Dimitri Payet, même sans blessure grave, il peut être fatigué, il peut prendre une béquille comme lors du dernier match amical, a envisagé le consultant de la radio. Et dans ce cas, qui crée le jeu de l’OM dans les 25 derniers mètres ? Il est difficile à remplacer. Ça n’a pas dû échapper à Longoria. » Autant dire que les bons meneurs de jeu disponibles à prix réduit ne sont pas nombreux sur le marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page