RMC

OM : Personne ne peut suppléer Payet, Jérôme Rothen a la trouille

L’Olympique de Marseille avance doucement mais sûrement vers son grand objectif de podium en Ligue 1. Mais pour retrouver la Ligue des Champions, André Villas-Boas aura bien besoin de Dimitri Payet.

Absent contre Angers le week-end dernier (0-0), le meneur du jeu a terriblement manqué au club phocéen. Orphelin de son créateur, l’OM apparaît presque comme muet. Mais que les supporters de Marseille se rassurent, le numéro 10 sera de retour à Bordeaux dimanche prochain. Et selon Jérôme Rothen, l’équipe d’AVB en dépend, car même si elle est invaincue depuis le mois d’octobre, cette formation n’est clairement pas la même sans son Payet. Tout simplement parce qu’aucun autre joueur ne survole les débats en L1.

« Ils font quoi ces joueurs-là ? »

« Quand Payet n’est pas là pour avoir un éclair de génie, il n’y a pas grand-chose. C’est pauvre dans le jeu. Je ne dis pas que c’est qu’à cause de l’absence de Payet que ce match contre Angers a été catastrophique. Mais ça montre aussi les manques qu’il peut y avoir dans cet effectif. La saison est remarquable au niveau comptable. Je pense qu’ils iront au bout car la Ligue 1 est faible et parce que les autres équipes ont déjà beaucoup de retard. Mais l’OM devra se poser les bonnes questions. Ce n’est pas parce que tu fais une bonne année qu’il va falloir recruter un petit joueur par ci ou par là. Non, dans cette équipe, il faut des internationaux. Il faudra les acheter. Car les joueurs actuels n’ont pas ce niveau-là. À part Rongier, qui fait de très bonnes choses avec encore quelques manques, les autres joueurs n’ont pas de marge de progression. Je pense à Sanson, Lopez, Radonjic… Ils font quoi ces joueurs-là ? Quand ton joueur phare n’est pas là, ils devraient prendre le relais… Mais ils affichent une faiblesse technique. Ils n’arrivent pas à franchir le cap. Parce qu’à Marseille, il y a beaucoup de pression, il faut avoir un niveau d’exigence bien supérieur… Je suis inquiet, donc il faut prier pour que Payet ne se blesse pas jusqu’à la fin de la saison », a prévenu, dans l’After Foot, le consultant de RMC, pour qui l’OM peut encore tout perdre d’ici au mois de mai prochain si jamais son meneur de jeu venait à être out pour plusieurs semaines…

Bouton retour en haut de la page
Fermer