RMC

OM : Rothen juge Bakambu inutile

Officialisée ce jeudi après-midi, l’arrivée de Cédric Bakambu à l’Olympique de Marseille n’emballe pas Jérôme Rothen. Le consultant ne comprend pas l’utilité d’un avant-centre supplémentaire dans l’effectif de Jorge Sampaoli.

Première recrue hivernale pour l’Olympique de Marseille. Ce jeudi, le club phocéen a confirmé la signature de Cédric Bakambu, libre après la résiliation de son contrat au Beijing Guoan. L’attaquant polyvalent était pourtant très convoité sur le marché des transferts, et notamment par l’Olympique Lyonnais. Encore un joli coup de la part du président Pablo Longoria qui a répondu à l’une des exigences de son entraîneur Jorge Sampaoli. Mais de son côté, Jérôme Rothen ne comprend pas l’utilité de ce recrutement.

« Je suis surpris que l’OM se mette sur ce genre d’attaquant, a commenté l’ancien Monégasque sur RMC. Parce que je me dis qu’ils ont du mal à jouer avec Milik aujourd’hui en numéro 9. Très souvent, on dit, et ça se voit dans les compositions de Sampaoli, surtout les dernières, qu’il aime jouer avec un faux numéro 9 qui est Payet. Donc là tu vas recruter un attaquant qui est numéro 9, pour concurrencer Milik qui a déjà du mal à jouer. Ce n’est pas le même profil que Milik mais tu vas bousculer beaucoup de choses. »

« Parce que si tu joues avec Bakambu devant, ça veut dire que tu vas faire jouer Payet dans une autre position, peut-être en soutien de l’attaquant. Donc tu vas transformer ton milieu de terrain et le coeur du jeu. On sait l’importance qu’y accorde Sampaoli dans ce qu’il veut mettre en place, a expliqué le consultant. Sinon, tu vas mettre Bakambu sur un côté, principalement à droite parce que c’est plus ou moins là qu’il serait le plus à l’aise par rapport au côté gauche où il n’a jamais joué. Et à droite, c’est quand même un joueur comme Ünder qui est une bonne satisfaction depuis le début de la saison. » A priori, l’international congolais arrive bien pour renforcer le poste d’avant-centre, dont Arkadiusz Milik était jusqu’ici le seul spécialiste à l’OM.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page