RMC

OM : Sampaoli vire Amavi, Jonatan MacHardy accuse Eyraud

Accompagné vers la sortie par Jorge Sampaoli du côté de l’Olympique de Marseille, Jordan Amavi va devoir trouver un nouveau challenge lors du prochain mercato hivernal.

Freiné par les blessures la saison passée, Jordan Amavi pensait relancer sa carrière durant cet exercice 2021-2022. Sauf que c’est tout le contraire qui se passe, sachant que le latéral gauche n’a joué que deux matchs depuis la reprise estivale. Deux titularisations à Angers en tant que troisième défenseur puis à Nice en piston gauche qui se sont soldées par un échec. Et désormais, Jorge Sampaoli ne compte plus du tout sur son défenseur : « En début de saison, il a eu des difficultés à s’adapter à notre système de jeu et à notre façon de jouer. Lui, c’est plus un latéral linéaire qui fait les aller-retour. C’est pour ça qu’il n’a presque pas joué. Jordan, comme plusieurs autres joueurs, ont le droit d’aller voir ailleurs s’ils ne sont pas bien là où ils sont. L’entraîneur a aussi le droit de proposer au club de se séparer d’un joueur sur qui il ne compte pas afin que ce joueur ait plus d’opportunités de jouer ailleurs ». Un discours lourd de sens alors que Sampaoli avait validé la prolongation de contrat d’Amavi jusqu’en 2025 en mai dernier…

« Longoria a été malin de le prolonger »

Si certains suiveurs marseillais pensent que l’OM s’est trompé en gardant Amavi, Jonatan MacHardy estime, lui, que Pablo Longoria a visé juste, contrairement à son prédécesseur, Jacques-Henri Eyraud. « Sampaoli a donné sa chance à Amavi. Et à chaque fois, il n’a pas été bon. Mais je pense qu’Amavi n’a jamais été dans les plans de Sampaoli. D’ailleurs, jusqu’à la fin du mercato estival, l’OM a cherché un nouveau latéral gauche titulaire. Longoria a remué ciel et terre pour renforcer ce poste-là. Au final, je pense qu’Amavi a été prolongé pour une raison totalement déconnectée du foot. En fin de saison dernière, tout le monde s’affolait sur le nombre de joueurs en fin de contrat, sur la gestion calamiteuse du président précédent… Ce même président qui a laissé partir des joueurs gratuitement alors qu’ils avaient une valeur marchande. Amavi est un joueur critiquable. Mais il a 27 ans, il a une certaine côte. Je pense que Longoria a été malin de le prolonger, quoi qu’il en soit, peu importe l’avis de l’entraîneur. Tout cela pour éviter que l’OM perde un nouveau joueur pour zéro euro… », a lancé, dans l’After Foot, le consultant de RMC, qui sait que l’OM peut récupérer un chèque de quelques millions d’euros pour Amavi lors du prochain marché des transferts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page