RMC

OM : Villas-Boas va partir, Éric Di Meco vote Galtier

Suite au départ d’Andoni Zubizarreta, l’avenir d’André Villas-Boas semble plus qu’incertain sur le banc de touche de l’Olympique de Marseille…

C’est un coup de tonnerre qui a eu lieu au sein du club phocéen jeudi soir. En annonçant le départ avec effet immédiat de son directeur sportif, en poste depuis 2016, Jacques-Henri Eyraud s’est attiré les foudres de ses supporters. Pas spécialement à cause du départ de Zubizarreta en lui-même, mais plutôt parce que cette sortie du dirigeant espagnol pourrait bien entraîner celle de Villas-Boas, sachant que les deux hommes avaient lié leur avenir à l’OM. Même si AVB est encore le coach de Marseille, son départ, après une seule bonne saison, apparaît comme inéluctable. C’est en tout cas l’avis d’Éric Di Meco, pour qui Eyraud aura bien du mal à se racheter après avoir provoqué cette énorme crise interne…

« Galtier a toutes les qualités pour le job »

« L’avenir de l’OM ? Le club va devenir ingérable à partir du moment où Villas-Boas va partir… Pour moi, Villas-Boas va partir… S’il ne part pas, le problème sera réglé. Les joueurs seraient heureux, le président pourrait faire plaisir à son coach au mercato… Mais moi, je n’y crois pas. Je ne vois pas comment Eyraud peut rester à l’OM derrière avec la pression populaire qu’il va y avoir… Le choix d’entraîneur sera difficile à faire. Il faudra déjà que le nouveau coach fasse l’unanimité dans l’opinion publique. C’est pour ça que le nom de Galtier revient parce qu’il est Marseillais, et parce qu’il est attaché à l’OM. Galtier a toutes les qualités pour le job. À Saint-Etienne ou à Lille, il a montré qu’il arrivait à tirer 120 % de ses effectifs. C’est un coach capable de reconstruire, de construire et de confirmer derrière. Si c’est un garçon comme Galtier qui vient à Marseille, ça va calmer la vox populi pendant quelques temps. Mais j’ai peur pour le début de la saison prochaine. Car au mercato, l’OM ne pourra pas faire de gros coups pour calmer les supporters. J’ai même peur qu’avec le départ de Villas-Boas, certains joueurs vont écouter les propositions d’une autre oreille. Villas-Boas, c’était le ciment de l’OM… Il a fait des miracles. La saison prochaine sera difficile », a pesté le consultant de RMC, qui sait que l’éventuel successeur de Villas-Boas devra avoir les épaules solides pour gérer la fameuse pression marseillaise. Si Christophe Galtier semble prêt à jouer ce rôle de pompier, sachant que le coach du LOSC rêve d’entraîner l’OM depuis toujours, rien ne dit qu’il sera sur le banc de Marseille la saison prochaine. Déjà parce que Villas-Boas n’a pas encore fait ses valises…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer