RMC

PSG : CR7, Mané, Salah… Mbappé a malheureusement choisi Neymar

Plus attiré par le coeur de jeu, Kylian Mbappé a souvent tendance à décrocher pour participer à la construction, le tout avec des gestes superflus. Un style qui rappelle celui de son coéquipier Neymar.

Le but vainqueur inscrit en Croatie (2-1) n’a pas suffi pour éviter les critiques. Malgré son costume de sauveur enfilé mercredi en Ligue des Nations, Kylian Mbappé est jugé en partie responsable des difficultés de l’équipe de France dans le jeu. En cause, son manque d’appels en profondeur, sa tendance à décrocher et à réaliser des gestes inutiles à la Neymar. De quoi agacer Kévin Diaz qui aurait préféré que l’attaquant du Paris Saint-Germain prenne exemple sur d’autres stars.

« Mbappé, c’est un joueur rapide dans la profondeur, qui a de la percussion, et qui est très explosif. Et c’est un joueur qui, neuf fois sur dix, demande les ballons dans les pieds, a regretté le consultant de RMC. Il y a plein de jeunes joueurs moins talentueux qui font ça. C’est parce que c’est un confort de demander le ballon dans les pieds, parce que dans la profondeur, tu n’es pas sûr de l’avoir. Il faut que la passe et l’appel soient bons. »

« Mbappé n’a pas la maturité »

« Pour moi, il veut copier Neymar dans sa façon de jouer parce qu’il est avec lui depuis plusieurs années et qu’il voit que c’est un joueur exceptionnel. Mais il devrait plutôt s’inspirer des problèmes que Cristiano Ronaldo a eus au début de sa carrière, quand il faisait plein de grigris qui énervaient tout le monde, à commencer par ses coéquipiers et son entraîneur Ferguson, a conseillé le membre de l’After. Il a su faire évoluer son jeu vers une machine d’efficacité qui, certes, fait encore un ou deux grigris de temps en temps, mais qui est portée vers le but et qui part du côté gauche. »

« C’est donc un attaquant de côté, même s’il finit dans l’axe avec le Portugal, un joueur qui plongeait dans le dos de Benzema comme le font Mané et Salah dans le dos de Firmino qui leur ouvre l’espace, a également cité Kévin Diaz. Mais Mbappé, pour l’instant, il n’a pas la maturité pour savoir que, OK c’est bien les grigris, mais ce qu’il faut, c’est faire des appels tranchants, utiliser sa vitesse et aller vers le but. » Ce que l’ancien Monégasque faisait davantage au club de la Principauté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page