RMC

PSG : Cavani sacrifié pour Icardi, Jérôme Rothen s’étouffe

Le PSG devrait vivre un mercato hivernal agité. Pour le moment, le club de la capitale serait plus axé sur les ventes de ses joueurs.

Le Paris Saint-Germain est toujours très attendu lors des périodes de mercato. Cet hiver, les Franciliens voudraient faire de la place dans leur effectif. Leonardo et le board du PSG auront donc pas mal de travail pour dégraisser un effectif qui pèse très lourd au niveau des salaires. S’il est annoncé parmi les joueurs sur le départ, pas certain néanmoins que Mauro Icardi quitte la capitale française dans les prochaines semaines, au grand dam de certains observateurs. Jérôme Rothen ne dira pas le contraire.

Jérôme Rothen dépité par Icardi

Sur l’antenne d’RMC, le consultant a poussé un gros coup de guule sur l’Argentin. “Je pense qu’aujourd’hui, on est obligé de mettre en avant le rôle d’Icardi. Il est dans une situation d’échec. Il a beaucoup d’expérience. Il va avoir 29 ans et il a pas mal bourlingué. Il a été pris pour concurrencer Cavani. Leonardo voulait faire la succession de Cavani. Il a été en positon idéale. Malheureusement, notre ami souffre de la comparaison avec Cavani. Cavani donnait tout et a marqué beaucoup de buts. Les stats étaient affolantes. (…) L’effectif a été renforcé et ça ne va qu’en descente pour Icardi. Ce n’est pas quelqu’un qui se remet en question très souvent. Il subit la concurrence. Il n’a pas envie de la concurrence. Il s’est avoué vaincu alors qu’il a un profil intéressant. Il pense à autre chose, il pense à sa vie privée. C’est un scandale ce qu’il s’est passé avec sa femme. Icardi, aujourd’hui, ce n’est plus un joueur de football. Il n’en a rien à carrer de jouer au PSG. Paris ou un autre club, c’est pareil alors qu’il touche 1 million d’euros par mois. Il faut arrêter de nous prendre pour des cons. Qu’il aille ailleurs et qu’il laisse la place à quelqu’un d’autre qui pourrait s’imposer”, a notamment indiqué Jérôme Rothen, lassé par le comportement de l’ancien de l’Inter.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page