RMC

PSG : Jérôme Rothen pessimiste pour l’avenir de Verratti

Si le talent de Marco Verratti fait l’unanimité ou presque, son hygiène de vie et son manque de régularité l’empêchent de franchir un nouveau cap. Pour Jérôme Rothen, la suite de la carrière de l’Italien s’annonce encore plus compliquée.

Impressionnant face à Manchester City (2-0) en Ligue des Champions la semaine dernière, Marco Verratti a encore rappelé qu’il pouvait faire partie des références à son poste. Le milieu du Paris Saint-Germain, souvent injouable dans ses sorties de balle, a même bluffé le manager mancunien Pep Guardiola. De quoi nourrir des regrets pour l’Italien constamment freiné par des blessures. Et malheureusement pour lui, Jérôme Rothen se montre pessimiste pour la suite de sa carrière.

Verratti comparé à Neymar

« C’est un joueur que j’adore quand il est sur le terrain. C’est joueur magnifique, un des meilleurs de notre championnat, c’est un titulaire indiscutable au PSG ou en sélection, a d’abord encensé l’ancien Parisien sur RMC. Ce que je vais dire, ce n’est pas pour minimiser son talent. Mais je vais me pencher sur le rythme de ses saisons, sur la régularité qui ne peut pas arriver. Il a 28 ans, ce n’est plus un jeune joueur. Nous les anciens joueurs, on est tous passés par là. »

« Tes meilleures années durant lesquelles tu te sens le mieux physiquement, mentalement et techniquement, c’est entre 25 et 30 ans, a estimé le consultant. Des fois, ça va un peu plus loin pour certains, et des fois ça arrive plus tôt pour d’autres, c’est la catégorie des très grands joueurs. Mais Verratti, il est exactement dans ses meilleures années. Et dans ses meilleures années, on constate qu’il y a beaucoup de blessures, qu’il rate quasiment 50 % des matchs du PSG la saison dernière comme Neymar. »

« Ça t’empêche d’être régulier »

« Le problème, c’est qu’il ne va pas changer. Son rythme de vie et sa vie privée sont comme ça, ça lui appartient et je n’ai rien à dire là-dessus. Mais quand tu fumes, quand tu bois, quand tu aimes les sorties, quand tu as des matchs à répétition et que tu te permets quand même d’aller à des anniversaires, ça va contre ton hygiène de vie et ton corps de te le rend d’une certaine façon. C’est-à-dire que tu te blesses et ça t’empêche d’être régulier », a regretté Jérôme Rothen, déçu de ne pas voir Marco Verratti profiter de son talent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page