RMC

PSG : Le coup de gueule de Rothen, Danilo Pereira prend cher

Large leader en Ligue 1, le PSG s’est également qualifié pour les 8e de finale de Coupe de France en attendant son choc aller de Ligue des Champions face au Real Madrid le 15 février prochain.

Pour l’heure, sur le papier, le PSG réalise donc un sans-faute à tous les niveaux puisque les Rouge et Bleu sont encore en lice sur tous les tableaux possibles. Maintenant, il existe une autre réalité, plus délicate celle-ci, celle du terrain. Et à ce petit jeu bien précis, les hommes de Mauricio Pochettino ne brillent pas vraiment de par leur collectif parfaitement huilé, et c’est un doux euphémisme. En outre, au sein de l’effectif du club de la capitale, plusieurs joueurs se trouvent actuellement en méforme et certains d’entre eux ne paraissent pas vraiment presser de relever la barre. 

« Il faut du respect, énormément de respect »

Un état de fait qui pousse Jérôme Rothen à s’interroger sur les ondes de RMC. En effet, aux yeux de l’ancien joueur parisien, les nouveaux éléments qui débarquent au PSG ne prennent pas réellement conscience d’évoluer dans un tel club. Pire, le consultant estime que ceux-ci ont surtout une méconnaissance terrible de ce que représente le club de la capitale à l’échelon hexagonal. Pour étayer ses propos, Rothen prend l’exemple de Danilo Pereira, mais on pourrait également citer une liste longue comme le bras constituée de Julian Draxler, Mauro Icardi ou Leandro Paredes, par exemple…

« Il y a le talent, certes, mais il y a aussi le respect et ce que tu mets en place pour réussir. C’est dur de jouer au PSG, certainement plus dur qu’à d’autres époques. Mais ce qui est capital, c’est qu’il faut du respect, énormément de respect pour des joueurs qui arrivent au PSG. Et je trouve, en effet, que ce respect n’est pas forcément naturel chez des joueurs étrangers. Je prends l’exemple de Danilo Pereira, même si je ne veux pas me focaliser sur lui en particulier. Mais quand Danilo Pereira arrive de Porto au PSG, je ne suis pas sûr qu’il se rende compte de ce que représente le PSG aujourd’hui en France et en Europe », a regretté un Jérôme Rothen qui n’apprécie pas la manière dont les joueurs étrangers perçoivent le PSG.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page