RMC

PSG : Les critiques sont injustes, Eric Di Meco fait l’avocat

Le Paris Saint-Germain joue ce mercredi soir l’un des matchs les plus importants de sa saison. En cas de contre-performance, les Franciliens pourraient dire adieu à la Ligue des champions.

Ce mercredi soir, les fans de football auront leurs yeux rivés sur Old Trafford où Manchester United reçoit le Paris Saint-Germain. Un match décisif pour le club de la capitale dans l’optique de la qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Le collectif parisien devra répondre présent, lui qui se montre friable ces dernières semaines. Aussi, les performances de certaines stars seront épiées, comme celles de Kylian Mbappé ou encore Neymar Jr. Si certains observateurs se montrent inquiets pour le PSG, ce n’est pas le cas d’Eric Di Meco.

“L’entraîneur est en sursis et les dirigeants sont absents”

Sur l’antenne d’RMC, le consultant a donné son avis sur le sujet. “Ils ont tellement de circonstances atténuantes les joueurs du PSG… Je ne vois pas comment on peut les accabler. Alors oui, ils ne sont pas très concernés en ce moment. Je ne le nie pas et eux-aussi je pense. Faute avouée à moitié pardonnée. Il faut rappeler que cette année à rallonge est unique. On voit des joueurs en bout de course avec la préparation tronquée. Moralement, il faut aussi se remettre d’une finale perdue. Je l’ai connu. Il y a aussi la pression de la nouvelle Ligue des champions. C’est humain de laisser le championnat de côté. Le championnat est faible. Les joueurs pensent qu’ils ont le droit à l’erreur. (…) Il y a des blessés en pagaille. Le coach n’a pas mis la même équipe deux fois de suite… Dernière chose, les joueurs ne sont performants que quand ils ont la pression de leurs dirigeants et de leur entraîneur. L’entraîneur est en sursis et les dirigeants sont absents. Ils ont des circonstances atténuantes. Après la trêve, on devrait retrouver une équipe plus fort que les autres qui va chercher le titre”, a notamment constaté Eric Di Meco, qui ne veut donc pas céder à la panique pour le PSG.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page