RMC

PSG : Navas fait une bourde, Lionel Charbonnier le dédouane

Si des joueurs comme Lionel Messi ou Kylian Mbappé ont marqué des points lors de la victoire du PSG contre Nantes samedi (3-1), Keylor Navas a quant à lui fait une erreur qui pourrait lui coûter cher.

Titularisé pour la deuxième fois de suite après le match contre Bordeaux avant la trêve internationale de novembre, Keylor Navas voulait confirmer son statut de titulaire bis à Paris. Sauf qu’en l’absence de Gianluigi Donnarumma, malade, l’international costaricien s’est troué. Vu que sur une sortie dangereuse en dehors de sa surface, le gardien parisien a percuté Ludovic Blas à l’épaule. Une faute qui a logiquement abouti à une expulsion, sa première sous le maillot du PSG. Si ce carton rouge n’a pas été fatal à Paris, qui a réussi à gagner malgré l’égalisation de Kolo Muani pour Nantes quelques instants après la sortie de Navas, le portier de 34 ans s’est tiré une balle dans le pied dans sa concurrence avec Donnarumma. Alors que Navas est forcément responsable de son geste, Lionel Charbonnier estime quand même que le gardien parisien a des circonstances atténuantes.

« C’est la faute du gardien, mais pas que »

« Le PSG ne doit jamais se retrouver à dix contre onze face à Nantes. Navas a fait une connerie, il ne doit pas sortir à cet endroit-là du terrain, à ce moment-là du match. Mais pourquoi ? C’est à cause du turnover entre lui et Donnarumma. À cause de cela, les gardiens font forcément des conneries avec leurs défenseurs… En vrai, cette concurrence, elle ne doit pas exister. Ces erreurs sont tout à fait normales. Car Navas n’a pas l’habitude de jouer avec Kehrer. Donc il n’a pas les distances, pas cette connexion, les automatismes. Le gardien ne peut pas anticiper, il est tout le temps dans l’expectative. Le gardien a le cul entre deux chaises. Il sait que son équipe est capable de se mettre en difficulté toute seule. Navas joue avec le trouillomètre à zéro. Sur ce coup, il a voulu y aller car le PSG était dans la merde. Mais il ne devait pas y aller… S’il avait l’habitude de gérer de trucs comme ça, il n’aurait pas fait la faute contre Nantes. À force de changer de gardien tous les deux matchs, il arrive des choses comme ça. Donc, ok, c’est la faute du gardien, mais pas que », a lancé, dans l’After Foot, le consultant de RMC, qui pense que Mauricio Pochettino est en train de se créer un problème de taille à Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page