RMC

PSG : Neymar jusqu’en 2025, Fred Piquionne veut y croire

Samedi, le Paris Saint-Germain a officiellement annoncé la prolongation de contrat de Neymar. Désormais, le Brésilien est lié avec le club de la capitale jusqu’en 2025.

Il était dans les petits papiers depuis plusieurs semaines maintenant, mais le nouveau bail de Neymar au PSG a été signé samedi au Parc des Princes. Arrivé en 2017 en provenance du Barça dans le cadre du plus gros transfert de l’histoire du football (222 ME), l’international brésilien n’a donc pas fini son histoire avec Paris. « En quatre ans, j’ai beaucoup changé, j’ai beaucoup appris. Et puis, je pense que je me suis amélioré en tant que personne, en tant qu’être humain, en tant que joueur aussi. Donc, je suis très heureux de prolonger, de faire partie de l’histoire de Paris et j’espère mettre encore plus de trophées sur l’étagère du PSG », a lancé Neymar sur le site de son club. Une déclaration qui plaît à Frédéric Piquionne.

« J’ai envie d’y croire, pour le PSG »

« Cette prolongation, c’est le jackpot pour Neymar ! Il a 30 ans. Aujourd’hui, il n’y a pas une seule équipe qui pouvait lui offrir un tel salaire avec cette crise sanitaire. Dans son interview, il dit qu’il a changé, j’ai envie d’y croire. Alors, est-ce que ça va être le cas ? J’espère ! Peut-être qu’il va avoir une prise de conscience, sur le sommeil, la nutrition, la récupération… Est-ce qu’il est capable de changer certaines attitudes qu’il a pris depuis un certain temps ? J’ai envie d’y croire, pour le PSG. Après, on est obligé d’être un peu sceptique quand on sait qu’il a raté 100 matchs depuis son arrivée à Paris… », a lancé, dans l’After Foot, le consultant de RMC, qui espère que Neymar justifiera enfin son salaire de 30 ME en soulevant la C1 avec le PSG dans les années à venir.

toto

Un commentaire

  1. Bien sûr faut espérer que Neymard sera moins blessé, aussi bien pour lui, pour nous spectateurs et pour le club. Mais ses blessures sont essentiellement dues aux joueurs adverses qui, pour stopper l’artiste qu’il est, n’hésitent pas à utiliser tous les moyens pour l’arréter, ce qui est regrettable et petit. Il faudrait que les arbitres francais, pas toujours à la hauteur, soient plus vigilants!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page