RMC

PSG : Nuñez supérieur à Cavani, Julien Laurens valide

Buteur contre Liverpool (3-3) mercredi en Ligue des Champions, l’attaquant de Benfica Darwin Nuñez a encore impressionné. Le journaliste Julien Laurens est séduit et valide totalement l’intérêt du Paris Saint-Germain pour l’Uruguayen.

Plutôt méconnu il y a encore quelques mois, Darwin Nuñez s’installe progressivement dans la catégorie des futurs cracks. L’attaquant de Benfica ne cesse de confirmer son énorme potentiel match après match, à l’image de sa performance réussie face à Liverpool mercredi. Ce n’est pas un hasard si l’Uruguayen attire l’attention des plus grands clubs européens. Le Paris Saint-Germain fait notamment partie de ses courtisans, pour le plus grand bonheur du journaliste Julien Laurens, persuadé que Nuñez a quelque chose en plus par rapport à son compatriote Edinson Cavani.

« Il a cette puissance physique qui est très intéressante parce qu’il est très bon dos au but. Et il prend très bien la profondeur, il est tellement intelligent dans ses appels de balle, a décrit le spécialiste de RMC. On l’a encore vu avec son but ce (mercredi) soir, c’est une finition magnifique. Il a vraiment ça en lui, cette efficacité en une touche de balle qu’a également Edinson Cavani, mais je trouve qu’il est encore meilleur dans le sens où l’on a souvent dit qu’Edinson Cavani ratait les occasions les plus faciles et qu’il mettait souvent les plus difficiles. C’était un petit peu un cliché. »

« Mais Nuñez, c’est une efficacité incroyable cette saison, a souligné Julien Laurens. Après, la petite réserve que j’ai, c’est qu’il s’agit de sa première grosse saison. Avant, il avait été bon à Almeria en deuxième division espagnole, mais ce n’est pas la même chose. La saison dernière avec Benfica, ça reste moyen parce qu’il avait dû s’adapter à un changement d’entraîneur. Est-ce qu’il est prêt maintenant, à 22 ans, à aller en Angleterre, par exemple à Manchester United où c’est le bordel, à aller au Paris Saint-Germain avec toute la pression ? » On parle effectivement de deux clubs où des joueurs ont tendance à régresser…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page