RMC

PSG : Paris doit se méfier de l’Atalanta, Jean-Michel Larqué prévient

Ce vendredi, le tirage au sort du Final 8 de Lisbonne a livré son verdict : en août prochain, le Paris Saint-Germain affrontera l’Atalanta de Bergame en quarts de finale de la Ligue des Champions.

Un tirage plutôt clément pour le club de la capitale française, qui aurait pu hériter d’une plus grosse formation européenne, comme le Bayern Munich, Manchester City ou le FC Barcelone. Quatre mois après sa première qualification pour les quarts de la C1 depuis 2016, le PSG sait donc qu’il partira favori contre le club de Série A. Malgré tout, le passage dans le dernier carré, tant espéré sous l’ère qatarie, ne sera pas aisé non plus, sachant que l’équipe de Gian Piero Gasperini est l’une des belles surprises de la saison en Europe, surtout pour sa première campagne de C1. Invaincu depuis janvier dernier, l’Atalanta est redoutable en ce moment. Une donnée que Jean-Michel Larqué connaît parfaitement.

« Le PSG est légèrement supérieur à Bergame »

« PSG – Atalanta en quarts de finale de la Ligue des Champions ? S’il y a une équipe en forme en Italie, c’est bien l’Atalanta Bergame. Il reste sur 11 victoires de suite. C’est une équipe un petit peu en forme et un tout petit peu en confiance. Contre Valence en huitièmes de finale, elle a été époustouflante. Valence n’est pas un des cadors européens, mais l’Atalanta l’a balayé à l’aller et au retour. Ils marquent un nombre incroyable de buts. Je pense que le PSG est légèrement supérieur à Bergame. Est-ce une marge de sécurité suffisante ? Oui, si le PSG avait eu une saison normale. Moi, la grande inconnue, ce n’est pas l’Atalanta, mais c’est le PSG ! Où en est le PSG aujourd’hui ? Ils peuvent être irrésistibles ou bien être à côté de la plaque… », a lancé, sur Rothen Régale, le consultant de RMC, qui sait que le PSG a quand même une voie royale vers la finale du Stade de la Luz, vu que Paris affrontera Leipzig ou l’Atlético en cas de victoire en quarts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer