RMC

PSG : Phil Collins, Julien Cazarre attaque Paris et la FFF

Alors que l’affaire Phil Collins a fait couler beaucoup d’encre autour du Paris Saint-Germain ces derniers jours, Julien Cazarre a décidé d’en rire, comme toujours.

Que ce soit sur le terrain ou dans les tribunes, le club de la capitale navigue un peu dans le flou en ce début de saison. Au Parc des Princes, une polémique est née ces derniers jours quand la direction du PSG a décidé de remplacer le son d’entrée, historiquement donné à Phil Collins depuis les années 1990. Si les supporters n’avaient rien contre la nouvelle musique de DJ Snake, ils ont tous réclamé le retour du « Who Said I Would ». Une colère qui aura eu raison de ce choix, puisque le PSG a choisi de faire machine arrière. « Devant l’émotion suscitée par le changement de musique d’entrée des joueurs, Phil Collins revient au Parc dimanche », a simplement annoncé le club parisien sur les réseaux sociaux vendredi. Si cette histoire va donc rapidement être oubliée, sachant que tout redeviendra comme avant dès dimanche lors du match PSG-OL au Parc, Julien Cazarre a décidé d’en remettre une dernière couche sur les dirigeants franciliens… et ceux de la FFF.

« Il est grand temps de dégager La Marseillaise »

« L’affaire Phil Collins fait du bruit. L’argument des pinpins du marketing, dont votre ami, Allègre, qui a voulu dégraisser le mammouth de la tradition. Il a voulu s’adapter à la nouvelle génération, comme il y avait eu avec Youssoupha pour l’équipe de France. Alors sur RMC, nous avons enquêté… Et la Fédé aurait décidé d’aller plus loin que le PSG. On est d’accord que si Phil Collins c’est ringard, que dire de Rouget de Lisle, qui n’a pas vendu un album depuis un moment. Aujourd’hui, personne n’a vu un concert, à part Jean-Michel Larqué évidemment. Donc il est grand temps de dégager La Marseillaise. En plus, le nom est excluant pour les fans du PSG. Donc à la place de l’hymne nationale, on pourrait avoir un mix de rap de différents styles, comme Nick Conrad, Booba, qui parlent à la nouvelle génération. Merci le rap français, c’est ça la jeunesse… », a lancé le trublion de RMC, qui sait que le foot français fait fausse route en tentant de changer l’histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page