RMC

PSG : Sans Neymar ni Verratti, Jérôme Rothen ne reconnaît plus Paris

Dimanche soir, lors du choc de la 26e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain a tristement chuté contre l’AS Monaco (0-2)…

Le retour sur terre a donc été difficile pour le PSG. Cinq jours après l’exploit réalisé sur la pelouse du FC Barcelone en huitième de finale aller de Ligue des Champions (4-1), le club de la capitale est retombé dans ses travers en championnat. En perdant face à un candidat au podium, Paris s’est mis en danger dans la course au titre. Désormais relégué à quatre points du leader lillois, le quatrième francilien n’a donc plus son destin en main. De quoi inquiéter Jérôme Rothen, pour qui Mauricio Pochettino aura du mal à trouver les bonnes solutions avec cet effectif-là…

« Le plus inquiétant, c’est cette impuissance »

« Pochettino s’est fait manger par Kovac. C’est un PSG qu’on est trop habitué à voir en Ligue 1, quasiment inoffensif. Paris a éprouvé énormément de difficultés à mettre l’équipe adverse sur le reculoir, à se créer des occasions. Ce n’est pas bon signe pour le PSG. On ne peut pas dire qu’ils étaient éprouvés physiquement parce qu’ils ont eu cinq jours de récupération. C’est un problème de mental, d’approche de cette rencontre. Depuis le début de l’année, ils gèrent mal les chocs en Ligue 1, avec des défaites contre des grosses équipes. C’est un PSG décevant. Quand on est champion en titre et qu’on joue la gagne, on ne peut pas se permettre de laisser autant de points à domicile. Le plus inquiétant, c’est cette impuissance et je ne suis pas sûr que Pochettino arrive à corriger ça en quelques semaines. Je n’étais pas inquiet avant ce match, mais je le suis maintenant pour le PSG parce qu’ils étaient attendus. L’approche est compliquée pour certains qui ont du mal à se mettre dans le dur. Collectivement, c’est une équipe qui du mal à répondre à certaines exigences du haut-niveau. Au milieu, c’est bien de se faire des passes, mais il faut de la créativité. Ce milieu de terrain, Gueye et Herrera, il n’y a pas de créativité. Ils reculent. Verratti est indispensable à cette équipe au milieu de terrain. Mbappé a fait quelque chose de formidable au Barça, mais quand le collectif a un peu plus de mal, il n’existe pas. Il faut prier pour que Neymar et Verratti finissent l’année et ne ratent pas un match. Si c’est le cas, je ne suis pas inquiet. Si ce n’est pas le cas, je vois des équipes bien supérieures au PSG cette année », a lancé le consultant de RMC, qui estime donc que Paris ne sera probablement pas champion cette saison face à des équipes comme Lille, Lyon ou Monaco…

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page