RMC

PSG : Tuchel détruit Verratti, Rolland Courbis s’énerve

Lors du choc de Ligue des Champions contre Manchester United prévu mercredi, le Paris Saint-Germain pourra logiquement compter sur Marco Verratti.

Tout le monde le sait, il y a un PSG avec Verratti, et un PSG sans Verratti. Il faut dire que l’international italien a un profil bien particulier, celui d’un joueur rare que Paris n’a pas en double. Véritable facilitateur de jeu au milieu de terrain, le joueur de 28 ans est pourtant assez irrégulier. Souvent freiné par des blessures musculaires, comme dernièrement à la cuisse droite, le Petit Hibou reste tout de même essentiel au groupe de Thomas Tuchel. Son retour face à Leipzig (1-0) et Bordeaux (2-2) l’a confirmé, si besoin en était. Mais maintenant que Verratti est à nouveau apte et sur pied, l’entraîneur allemand va devoir le gérer à la perfection, ce qu’il n’a pas fait pour le moment, comme le constate sèchement Rolland Courbis.

« C’est trop tard maintenant, Verratti il ne changera plus »

« Ça me dérange cette façon de gérer Marco Verratti. Il faudrait que le staff du PSG sache que même en forme, tu ne peux pas l’utiliser plus de 70 minutes. Il faut prendre conscience de comment on utilise Verratti car il est intéressant de l’avoir au carrefour du jeu. Fin juillet ou début août, il jouait 120 minutes d’une finale. Si on n’est pas au courant qu’il faut trois mois pour qu’il récupère derrière, c’est dramatique ! Et ce joueur est pratiquement indispensable avec son habileté technique. Herrera, Gueye, ne me parlez pas d’eux, ce sont de bons joueurs de Ligue 1. Mais sans plus. À partir du moment où il y a ce problème avec Verratti, tu le gères. Il n’y a pas d’autre choix. C’est trop tard maintenant, Verratti il ne changera plus. Il ne peut pas jouer plus de 60-70 minutes, donc tu fais avec. Je ne dis pas que c’est une bonne solution d’avoir Verratti 70 minutes, je dis que c’est la moins mauvaise ! C’est quoi qui est grave ? Que Verratti ne peut pas jouer 120 minutes ou ne pas savoir qu’il ne peut pas jouer 120 minutes ? Des conneries, on en fait tous. Pour moi, ne pas savoir que Verratti ne peut pas jouer 90 minutes, et alors 120 minutes… mais c’est grave. C’est une faute professionnelle grave de ne pas savoir utiliser Verratti. À partir du moment où tu l’as, tu ne vas pas le bousiller à chaque fois ! Il faut s’adapter ! Et si tu n’en veux plus en fin de saison, et bien il ira ailleurs ! Mais si tu as la chance de l’avoir, utilise-le 60 minutes, c’est mieux que zéro », a lancé le consultant de RMC, qui espère que Tuchel va enfin ouvrir les yeux pour que le PSG puisse tirer le maximum de Verratti.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page