RMC

PSG : Tuchel stoppe ce fantasme, les joueurs sont prévenus

Malgré une première partie de saison plus ou moins parfaite, le Paris Saint-Germain de Thomas Tuchel tâtonne toujours un peu par rapport à sa tactique de jeu.

Jusqu’à la mi-novembre, l’entraîneur allemand n’avait pas eu de maux de tête, car pendant plusieurs mois, il n’avait jamais eu son effectif au complet. Si certains joueurs sont encore sur la touche, comme Kehrer, TT dispose désormais de toutes ses forces vives en attaque. Mais avec Neymar, Mbappé, Icardi, Di Maria ou Cavani, les places sont chères. Pour aligner le maximum de stars possibles, l’ancien coach de Dortmund a donc expérimenté un système à quatre attaquants en deuxième partie de rencontre face au Real Madrid, avec Icardi devant, Neymar derrière, et la doublette Mbappé – Di Maria sur les côtés. Mais ce 4-2-3-1 ultra-offensif, le PSG ne l’alignera plus. C’est en tout cas l’annonce faite par Mohamed Bouhafsi.

Tuchel « a définitivement mis de côté ce système »

« Le 4-2-3-1 au PSG, c’est fini pour l’instant. Thomas Tuchel n’était déjà pas convaincu par ce système-là avant le match face à Madrid, mais il ressentait une certaine pression médiatique, et celle des supporters, qui rêvaient d’avoir ce 4-2-3-1 pour voir Neymar, Icardi, Di Maria et Mbappé ensemble. Il doutait avec son staff, mais il a quand même testé ça sur la deuxième période à Madrid. Et il a vite compris que ce n’était pas possible. À cause de deux joueurs particulièrement, et c’est ce qui fait leur talent aussi, c’est Neymar et Mbappé. Ces deux joueurs ne font pas le repli défensif. Ils ne travaillent pas autant qu’un Di Maria par exemple. Tuchel n’est donc pas convaincu, il l’a dit à ses joueurs, et il a définitivement mis de côté ce système avec quatre attaquants, expliquant que le PSG était beaucoup trop en danger, avec beaucoup trop de vagues sur le milieu et la défense. Paris souffrirait beaucoup trop, et même les joueurs défensifs ont regretté la mise en place de ce système-là. Donc ça veut dire qu’il y aura une voire deux victimes avec le système fixe, le 4-3-3 », a annoncé, dans Breaking Foot, le journaliste de RMC, qui sait que Tuchel va désormais devoir construire un véritable collectif avec trois milieux et trois attaquants, histoire de ne pas subir une nouvelle désillusion en Ligue des Champions en 2020…

Bouton retour en haut de la page
Fermer