RMC

PSG : Wenger recalé, l’incroyable argument de Mbappé

Avant de signer au Paris Saint-Germain à l’été 2017, Kylian Mbappé avait été courtisé par de nombreux cadors. Arsenal et son manager Arsène Wenger en faisaient partie. Mais les ambitions de l’attaquant français étaient déjà trop élevées pour les Gunners.

Connu pour son ambition, Kylian Mbappé était déjà déterminé à marquer l’histoire avant même d’atterrir au Paris Saint-Germain. La preuve avec cette drôle d’anecdote racontée par Stéphane Guy. La scène remonte à l’été 2017 lorsque le prodige monégasque s’apprêtait à rejoindre l’un des nombreux cadors intéressés par son profil. Venu spécialement de Londres pour le rencontrer, le manager Arsène Wenger tente de le convaincre de poursuivre sa carrière à Arsenal.

Seulement voilà, les Gunners étaient déjà trop petits pour le tout jeune Kylian Mbappé. « C’est pour cerner l’état d’esprit du génie français Kylian Mbappé. Arsène Wenger était évidemment parmi ceux qui ont essayé de le recruter lorsqu’il était à l’AS Monaco après sa formidable saison, a confié le journaliste de RMC. Il fait le déplacement à Monaco en avion privé, il rencontre Kylian Mbappé dans son appartement monégasque. L’échange est fructueux, excellent, les relations sont très bonnes. »

L’objectif personnel de Mbappé en LdC

« Et je le sais de sources assez sûres, Kylian Mbappé lui a expliqué pourquoi il n’irait pas à Arsenal : parce qu”Arsenal n’était pas qualifié en Ligue des Champions l’année suivante, a révélé le commentateur. Il lui a dit comme justification : “Moi je vise le record de buts en Ligue des Champions et je ne peux pas me permettre de faire une année sans Ligue des Champions.” C’était un môme de 17 ans qui venait de faire sa première année en Ligue des Champions… » Avec 27 buts inscrits en C1, le Parisien a encore un long chemin à parcourir avant d’atteindre les 134 réalisations de Cristiano Ronaldo, qui n’a pas l’intention d’en rester là.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page