RMC

Real : Son plus grand fan panique, Zidane est sur la sellette !

Après la défaite à domicile contre le promu Cadix (0-1) samedi en Liga, le Real Madrid a enchaîné avec un nouveau revers quatre jours plus tard. Cette fois en Ligue des Champions face au Shakhtar Donetsk (2-3) bis.

Alors que l’on insiste sur les problèmes du FC Barcelone, ça ne va pas beaucoup mieux au Real Madrid. De leur côté, les Merengue, battus à domicile par le promu Cadix le week-end dernier, ont subi une deuxième défaite consécutive contre une équipe du Shakhtar Donetsk (2-3) décimée à cause du Covid-19. Autant dire que la situation se complique pour l’entraîneur Zinédine Zidane. A tel point que Frédéric Hermel commence à paniquer avant le Clasico samedi.

« Ce n’est pas une blague, c’est une vraie réflexion. Je pense que si samedi, aux alentours de 18 heures, le Real se prend une branlée à Barcelone, Zidane sera fortement en danger, a prévenu le spécialiste du foot espagnol sur RMC. Parce que dans la défaite de ce soir, qui est d’un ridicule absolu, la première période c’est du n’importe quoi ! Dieu sait que j’aime Zidane et que je suis son biographe, mais personne n’a compris son onze de départ. Il y a une erreur de casting depuis le début. Il a voulu faire tourner parce qu’il y avait neuf absents du côté du Shakhtar à cause du Covid. Il a fait jouer Jovic, il a laissé Benzema sur le banc, il n’y avait pas Ramos donc il n’y avait pas de patron. »

La frayeur d’Hermel

« Il y a eu un manque de respect pour le Shakhtar. Varane a fait un match catastrophique. Vinicius, le joueur le plus motivé, était sur le banc. Mendy a joué à droite sur son mauvais pied… Il a fait des choix très bizarres, il a sous-estimé le Shakhtar, a estimé le journaliste. (…) Je vais vous donner ma sensation. A sa première déclaration à la chaîne espagnole Movistar, je me suis dit : “oh là là, j’ai peur qu’il se présente en conférence de presse et qu’il dise ‘je m’en vais.'” Mais après en conférence de presse, il a dit qu’il se sentait capable d’arranger les choses. » Reste à savoir ce qu’en pensent ses dirigeants.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page