RMC

SRFC : Julien Laurens calme Rennes sur la piste Lloris

A quelques mois de la fin de son contrat, le Français Hugo Lloris fait rêver le Stade Rennais. Mais la piste s’annonce difficile selon le journaliste Julien Laurens, persuadé que Tottenham finira par transmettre une offre de prolongation à son gardien.

Et si Hugo Lloris faisait son retour en Ligue 1 l’été prochain ? L’hypothèse n’est pas complètement folle puisque le gardien de Tottenham arrive à la fin de son contrat, sans avoir entamé de discussions avec ses dirigeants. Du coup, son club formateur Nice et surtout le Stade Rennais rêvent de sa signature. Le propriétaire du club breton François Pinault ferait le forcing pour attirer le capitaine de l’équipe de France. Mais le dossier s’annonce compliqué selon le journaliste Julien Laurens, qui annonce de futures négociations entre Hugo Lloris et ses dirigeants.

Conte n’a pas dit son dernier mot

« Pour l’instant, il n’a pas du tout commencé à discuter avec Tottenham pour prolonger, a confié le correspondant de RMC. On sait qu’Antonio Conte voudrait le garder. Le fait qu’il ait fait jouer Lloris en coupe, alors qu’habituellement tu fais quand même tourner tes gardiens, montre qu’il en a besoin et à quel point il est important dans le vestiaire. Ça fait 10 ans qu’il est là, c’est long. Hugo n’a jamais trop dit s’il préférait rentrer ou continuer un peu l’aventure en Angleterre avec Tottenham. C’est un club particulier pour lui, peut-être pas aussi spécial que Nice ou Lyon. »

« Mais je sais que lui et Tottenham auront cette discussion un peu plus tard dans la saison, a prévenu le spécialiste du foot anglais. Ce sera à lui décider. Il aura à mon avis une proposition de la part de Tottenham. Après, j’imagine d’autres offres de France et d’ailleurs. Ce sera à lui de choisir pour lui et sa famille. Ce sera peut-être le bon moment pour lui de rentrer en France, ou pas du tout. A un moment, on se demandait si Tottenham voulait le garder ou pas. Là, il est assez clair que Conte veut le garder. » Entre leur puissance financière et les arguments de leur manager, les Spurs partent avec une belle longueur d’avance sur ce dossier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page