RMC

Walid Acherchour promet l’enfer à l’OL face à West Ham

L’OL est toujours empêtré dans le ventre mou de la Ligue 1, un vrai constat d’échec pour l’heure quand on observe l’effectif à la disposition de Peter Bosz.

Est-ce que l’OL arrivera à remonter la pente d’ici à la fin de la saison ? Avec ce que nous démontre le club rhodanien depuis de longs mois maintenant, rien n’est moins sûr. En effet, depuis l’intronisation de Peter Bosz à l’été 2021, on a eu l’occasion de passer par toutes les émotions en regardant jouer Moussa Dembélé et ses coéquipiers. Le principal objectif lyonnais au sein du sprint final hexagonal sera de trouver une certaine longévité dans les résultats et dans le jeu proposé.

Sinon, il sera très compliqué pour l’OL d’accrocher une place européenne pour l’édition prochaine, surtout quand on observe les équipes qui se placent aujourd’hui devant les Gones au classement. Mais Peter Bosz et ses hommes ont une autre flèche à décocher et celle-ci se trouve en Ligue Europa. En effet, engagé en quarts de finale de la compétition, après avoir sorti le FC Porto lors du tour précédent, Lyon fera face à West Ham. Et en cas de qualification, ce sera ensuite le FC Barcelone contre qui la lutte s’engagera au stade des demi-finales. Mais avant toute chose, il faudra se défaire de l’écurie britannique. Ce qui ne sera pas une mince affaire, si l’on s’en réfère aux dires de Walid Acherchour sur les ondes de RMC

« C’est un très mauvais tirage pour l’Olympique Lyonnais. On peut se dire que West Ham en Europe c’est à peu près le néant, mais c’est une équipe qui, à domicile, a battu Liverpool, a battu Chelsea, a sorti Manchester City en Coupe d’Angleterre. Je les ai vu jouer récemment face à Liverpool et ils ont eu trois ou quatre occasions pour égaliser. C’est une bonne équipe, une équipe très athlétique. J’ai l’impression que ce n’est pas le genre d’équipes qui convient à l’OL. Je pense qu’une équipe comme l’Atalanta ou Leipzig auraient favorisé le jeu lyonnais. On l’a vu face à Porto qui a permis à des joueurs comme Faivre ou Paqueta de se projeter très vite vers l’avant », a exposé Walid Acherchour qui parait donc assez inquiet devant l’obstacle qui attend l’OL lors de ses deux confrontations européennes face à West Ham.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page