Téléfoot

Des stades ingérables, Bixente Lizarazu donne sa solution radicale

Vendredi soir, la rencontre entre le Paris FC et l’Olympique Lyonnais a connu des débordements en tribunes qui ont conduit à l’arrêt définitif de la rencontre à la mi-temps. De quoi dégoûter certains observateurs.

Encore un triste week-end pour le football français. La rencontre de Coupe de France entre le Paris FC et l’OL a été interrompue définitivement après des heurts entre supporters des deux équipes. Même chose entre les amateurs du Chemin Bas d’Avignon et Clermont un peu plus tard. Des événements loin d’être isolés puisque ce n’est pas la première fois depuis le début de la saison que des débordements ont lieu au sein d’enceintes françaises. Pour le moment, des solutions ne sont pas encore trouvées pour endiguer le phénomène de violence. Bixente Lizarazu a lui une solution pour changer la donne.

Bixente Lizarazu demande la radiation à vie des mis en cause

Sur le plateau de Téléfoot, le consultant n’a en effet pas fait dans la langue de bois à ce sujet. “Il y a un dégoût général parce qu’il y a une continuité dans ces actes, et un sentiment d’impunité. Ce n’est pas possible de continuer comme ça. On commence à prendre des mesures, mais elles ne sont pas suffisantes. Il faut virer les hooligans et les stigmatiser. Radiés à vie. Ils n’ont rien à faire dans un stade. Il faut taper fort. Sans parler de l’image donnée à l’étranger, tu ne peux plus aller tranquillement au stade en France. Des femmes et des enfants ont été agressés. Il y avait des enfants en pleurs. C’est déplorable”, a notamment pesté Bixente Lizarazu, qui espère que des décisions fortes seront prises très prochainement par les instances du football français. On devrait d’ailleurs en savoir plus concernant l’issue du match entre le PFC et l’Olympique Lyonnais en ce début de semaine.

3 commentaires

  1. La radiation à vie ,ils s’en foute…ils arriveront toujours a passer à travers des mailles des contrôles.Quand on voit qu’ils,arrivent a introduire des fumigènes gros comme un obus de 75,ce n’est pas les contrôles des personnes qui les rebuteront.Il faut de la prison ferme d’un an minimum point.

  2. Le gouvernement s’en fout puisqu’ils était tous vacciner. Ils peuvent avoir 3 grammes et emmener des furie gènes et peut être des armes du moment qu’ils ont un pass sanitaire ou qu’ils sont vaccinner bravo au gouvernent

  3. Tenue correcte exigée comme en discothèque. Il faut interdire tout ce qui peut cacher le visage les cagoules les capuches les casquettes et les écharpes. Et si ça suffit pas vendre les places par 2 ( 1 adulte 1 enfants)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page