Téléfoot

TV : Mathieu Bodmer fait fureur sur Téléfoot

Aux commentaires du match de Ligue 1 entre le Paris Saint-Germain et le SCO Angers vendredi soir, Mathieu Bodmer a une nouvelle fois fait l’unanimité.

Même si la chaîne de Mediapro connaît quelques difficultés dans sa période de lancement, certains membres de la rédaction de Téléfoot font du bien au championnat de France. Ces dernières semaines, l’expertise de Christophe Jallet a notamment été saluée par les suiveurs de la L1. Mais vendredi, lors du très beau succès du PSG contre Angers au Parc des Princes (6-1), c’est Mathieu Bodmer qui a eu droit à son moment de gloire sur les réseaux sociaux. Aux commentaires aux côtés de Smaïl Bouabdellah, l’ancien joueur parisien a multiplié les bonnes interventions. Et malgré un ton assez monotone, le consultant de 37 ans confirme être une bonne pioche.

« Mathieu Bodmer est vraiment la bonne surprise »

Sacha Nokovitch : « Mathieu Bodmer est vraiment la bonne surprise des consultants juniors de Téléfoot. Encore un peu trop bavard au commentaire mais posé et pertinent ».

@footpassssion : « Julien Momont + les 2 rookies Jallet & Bodmer : Téléfoot a eu le mérite de faire 3 recrues de grande qualité. Ça me fait trop plaisir d’écouter Jallet et Bodmer en tant que consultant. Avec ces deux-là, je peux enfin kiffer regarder un match sur une chaîne française sans m’arracher les oreilles ».

@Theo_Ldr : « Bodmer était déjà un joueur très élégant et intelligent, ses analyses sont de la même qualité ».

@Djaamel56 : « Bodmer c’est vraiment un bon commentateur je trouve, il est très souvent juste dans ses analyses ».

@CescMarvin : « Bouabdellah – Bodmer – Douchez c’est parfait aux commentaires, ça change des autres pelures. Pas de fioritures, justesse dans les propos, pas de vannes vaseuses, c’est ce qu’on veut ».

@KobeGIN8 : « Tant qu’il y aura Mathieu Bodmer au commentaire, Mediapro pourra vendre son abonnement à 50 euros, ce sera toujours une affaire ».

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page