Téléfoot

TV : Téléfoot n’est pas mort, Mediapro persiste et signe

Depuis quelques semaines maintenant, Mediapro est sous le feu des critiques. Le diffuseur majoritaire de la Ligue 1 serait en défaut de paiement.

Mediapro est dans l’oeil du cyclone depuis quelques semaines maintenant. La Ligue de Football Professionnel n’a toujours pas reçu l’échéance du mois d’octobre pour le championnat de France, qui est estimée à 171 millions d’euros. Pour faire face à cette situation, le media sino-espagnol aurait demandé une procédure de conciliation avec la LFP. Ce mercredi, son président, Jaume Roures était en conférence de presse pour tenter d’éteindre l’incendie et de rassurer les abonnés et autres fans du football français.

“Je ne vois pas pourquoi on ne trouverait pas des solutions”

Jaume Roures indique notamment : “Nous avons gagné un appel d’offres il y a deux ans. Il n’était pas surpayé, en comparaison avec les autres ligues européennes. Pour 80% de la Ligue 1 et 780M€, c’était un prix correct. Les associés chinois sont entrés par la suite dans notre capital. Notre projet était pour quatre ans. Nous le maintenons. On savait qu’il ne serait pas rentable dès la première année. On savait qu’on aurait pas des millions d’abonnés dès le premier jour. On se tient à ce projet. Mediapro ce n’est pas 4 mecs dans une chambre. On est présent dans une trentaine de pays. Nous existons depuis 25 ans. Notre chiffre d’affaires est de plusieurs milliards. Nous ne sommes pas n’importe qui. Le Covid est passé par là, les audiences ont diminué. Le manque de public dans le stade ne favorise pas les abonnements contrairement à ce qu’on aurait pu penser. Personne ne pouvait prévoir les effets socio-économiques du Covid. Cela nous a amené à voir avec la Ligue comment nous adapter à cette situation, sans remettre en cause l’engagement d’avril 2018. Tout le bruit fait ne bénéficie pas à la Ligue ni à nous. Cela nous met davantage en difficulté les uns et les autres. Pour avoir des abonnés c’est pire. Nous avons confiance dans la procédure de conciliation. Pendant les plusieurs semaines que cela va prendre, nous avons le temps de trouver des solutions raisonnables. On a trouvé un process de discussion avec la LFP. Ça restera confidentiel. Je ne vois pas pourquoi on ne trouverait pas des solutions. Le contrat est fait pour durer. Nous avons cette volonté là. La seule chose que nous demandons c’est de nous adapter à la situation pour cette saison. Je ne peux pas croire qu’on ne va pas s’en sortir. On en a beaucoup plus. Je suis venu pour dire que Téléfoot va continuer. Jamais nous n’avons dit qu’il nous fallait 3 millions ou 3,5 millions d’abonnés dès la première saison”.

Pas certain que cela suffise néanmoins à convaincre les observateurs…

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page