TV

Amazon : Thierry Henry sur Prime Video, c’est pour bientôt

Recrue star d’Amazon pour couvrir les grands matchs de Ligue 1, Thierry Henry débutera sa nouvelle aventure de consultant le week-end prochain lors du match entre Monaco et Lens.

On ne présente plus Thierry Henry. Meilleur buteur de l’histoire de l’équipe de France, l’attaquant a eu une carrière de joueur bien remplie, entre Monaco, Arsenal ou le Barça. Après avoir raccroché les crampons en 2014 chez les New York Red Bulls, le Français a eu plusieurs expériences. En tant que coach, où il a notamment dirigé l’ASM en 2018-2019 et l’Impact de Montréal en 2020. Mais c’est surtout dans les médias que Titi s’est reconverti. Pendant plusieurs saisons, il a effectivement été consultant pour Sky Sports, autour de la Premier League et des grands événements comme la Coupe du Monde 2018. Mais dans les jours qui arrivent, c’est bien en France qu’il va poursuivre son aventure dans les médias. Puisque la direction d’Amazon a réussi à le convaincre de venir analyser les matchs de L1 sur la nouvelle chaîne Pass Ligue 1.

Un gros week-end foot pour Henry

Considéré comme le consultant vedette de Prime Video, Henry fera ses grands débuts au Stade Louis-II samedi à 17 heures, selon L’Equipe. Un joli clin d’oeil pour celui qui a débuté sa carrière de joueur et d’entraîneur sur ce même terrain. Sur le Rocher, l’homme de 44 ans sera au bord de la pelouse pour analyser ce Monaco – Lens avec Thibault Le Rol. Entouré également de Smaïl Bouabdellah, Jérôme Alonzo et David Astorga, Henry livrera ses analyses avant le match, à la mi-temps et après le coup de sifflet final. Dans la foulée, son week-end foot ne sera pas terminé. Vu que dimanche soir, il participera à « Dimanche Soir Football », le magazine présenté par Marina Lorenzo. Avec Ludovic Giuly, il sera alors chargé de débriefer la troisième journée de L1, avant de faire monter la sauce pour le choc entre Nice et l’OM. Une double présence qui va faire plaisir au public français, toujours intéressé par les propos du champion du monde 1998.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page