TV

Canal+ : Hervé Mathoux remet Pierre Ménès à sa place

En froid avec Pierre Ménès depuis l’éviction de l’ancienne star du Canal Football Club, Hervé Mathoux n’a pas hésité à dire le fond de sa pensée sur son ancien collègue.

Pierre Ménès et Hervé Mathoux ont passé de nombreux moments ensemble. Puisque les deux figures du Canal Football Club ont travaillé pendant plus de dix ans côte à côte. Mais désormais, les deux journalistes ne peuvent plus vraiment se piffrer. Surtout parce que Ménès n’a pas accepté le fait que Mathoux l’ait lâché durant la tempête médiatique qu’il a subi après les révélations faites par Marie Portolano. En juillet dernier, Ménès n’hésitait d’ailleurs pas à tacler le présentateur du CFC : « Lui, il était là pour faire le beau quand j’étais malade mais quand il a fallu sortir ses cou…, il n’y avait plus personne ». Une attaque à laquelle Mathoux a répondu sans en faire trop non plus.

« Il a été déboussolé par tout ce qui lui est arrivé et il en a perdu sa lucidité »

« Pierre, je n’ai même pas envie de lui en vouloir. Il a été déboussolé par tout ce qui lui est arrivé et il en a perdu sa lucidité. Il sait que j’étais avec lui lorsqu’il était malade mais il sait aussi que sa manière de se comporter avec les gens, et pas seulement les femmes, n’était pas en adéquation avec ma manière de faire. J’espère juste qu’il finira par prendre le chemin de la remise en cause que l’époque nous dicte d’avoir. Pierre reste clivant dans son absence : certains s’en réjouissent, d’autres s’en plaignent. On avait déjà vécu quasiment une saison sans lui quand il avait été malade, on a terminé la saison dernière sans lui, on s’y est habitués. Mon métier, c’est de m’adapter aux gens qu’on me demande de faire travailler ensemble, de valoriser. Quand Christophe Dugarry est parti en 2016, Habib Beye est arrivé. Canal sait faire venir les consultants prestigieux mais est aussi une machine à fabriquer de nouveaux talents », a lancé, sur L’Equipe, Mathoux, qui sait que le CFC va perdre en audience au fil des semaines sans les images de la L1, mais aussi en l’absence de Pierre Ménès.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page