TV

Droits TV : Maracineanu parle de « valorisation », Pierre Rondeau est étonné

Après le fiasco Mediapro, la Ligue de Football Professionnel a relancé un nouvel appel d’offres pour les Droits TV de son championnat.

Si les réponses de cette nouvelle consultation devraient logiquement tomber au début du mois de février, quand la LFP aura reçu toutes les offres des diffuseurs intéressés, tout le monde s’interroge sur les intérêts des différents médias. Alors que Canal+ ne prévoit pas forcément d’y aller, compte tenu du fait que Vincent Labrune n’a pas repris son lot de deux matchs avant de relancer l’appel d’offres, la potentielle arrivée d’Amazon dans le paysage audiovisuel du foot français est évoquée.

En tout cas, l’Etat suit tout ça de près, comme l’a expliqué Roxana Maracineanu. « Nous portons un regard très attentif sur cette concertation nouvelle lancée par la Ligue et nous espérons que beaucoup de diffuseurs répondront présents à cet appel. C’est une question de survie. Nous devons tous penser à l’avenir du football français. On doit tous, avec les diffuseurs, avec une valorisation des droits télés, regarder vers l’avant et voir comment on peut sortir de cette situation de crise », a lancé la Ministre des Sports sur beIN.

« Soit on a rien compris, soit il y a problème… »

Une sortie médiatique qui a étonné Pierre Rondeau. « Non mais j’ai bien réécouté la séquence, ‘on doit tous, avec les diffuseurs, avec une valorisation des droits TV qui est très importante maintenant, voir comment on peut s’en sortir’. UNE VALORISATION, soit on a rien compris et on n’a pas toutes les infos, soit il y a problème… », a lancé, sur Twitter, l’économiste du sport, qui sait pertinemment que la L1 n’aura plus droit à son milliard d’euros, mais plutôt à deux fois moins…

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page