TV

Droits TV : Mediapro tient parole, les millions pleuvent

Même si le football français a eu d’autres préoccupations ces dernières semaines, la prise de pouvoir de Médiapro suscitait tout de même pas mal d’angoisses au sein de la LFP et des clubs tricolores.

Le groupe sino-espagnol, parfois accusé d’être en difficulté financière, avait en effet effectué un énorme coup en remportant les droits TV de la Ligue 1 de 2020 à 2024 pour 1,250 milliard d’euros par an tout de même. Une somme folle pour un championnat qui ne fait pas vraiment rêver hors de nos frontières, et ne brille pas par ses stars internationales en dehors du PSG, ni par son suspense. Mais bien évidement, la LFP a accepté cette offre incroyable qui comprenait aussi quelques risques : comme le moyen de diffusion, la création d’une nouvelle chaine, et les échéances de paiement. Mais comme prévu par le calendrier, Mediapro a bien lâché son premier gros chèque, ce qui a eu le don de rassurer tout le monde.

En vue de la première redistribution des droits TV à la Ligue 1 et à la Ligue 2, tous les diffuseurs concernés sont passés à la caisse. Free a mis 7 ME, BeIN Sports 7,5 ME, Canal+ 56 ME et Médiapro a lâché 173 ME pour la première partie de la saison, a confirmé Le Point. Le média précise que la LFP débutera la répartition des droits TV le 15 aout prochain, et nul doute que, même si ces recettes étaient budgétisés, elles feront du bien aux clubs français qui ont quasiment eu recours à des emprunts garantis par l’état, au minimum, pour faire face à la crise sanitaire de ce printemps et à l’arrêt du football pendant plusieurs mois. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page