TV

Droits TV : Vexé, Canal+ prépare déjà son retour

Grand perdant de l’appel d’offres de ce mois de juin, Canal+ a décidé de claquer la porte du football français.

Prise de haut lors de l’arrivée de Médiapro, la chaine cryptée avait secouru le football français en récupérant les matchs pour la fin de la saison. Maxime Saada, son président, avait ensuite prévenu les clubs français et les instances qu’il était hors de question de continuer sur ce monopole qui ne les arrangeait pas, et la chaine de Vivendi pensait se contenter des plus belles affiches, tout en laissant le rester à BeIN Sports. Mais Amazon a quasiment tout raflé, et Canal+ a clairement été choqué. Dans les minutes qui ont suivi le résultat de l’appel d’offres, la chaine a annoncé son retrait pour les saisons à venir. Mais ce n’est que provisoire, selon Antoine Maes, spécialiste des droits TV en Europe et pour qui rien n’est fini pour la suite. 

« La LFP qui préfère Amazon ? Cela ressemble à un coup de poignard dans le dos, ou à un bras d’honneur envers son principal partenaire. C’est un vrai risque. Parce qu’au final, ils ont revendu à Amazon ce que Mediapro avait acheté pour trois fois plus cher! Avec le retrait de Mediapro et l’arrivée d’Amazon, les droits français ont été divisés par deux. Avec la menace de l’être par quatre, dans le futur… Canal+ a annoncé qu’il ne diffuserait pas la L1 cette année, mais il n’y a rien de définitif en termes d’avenir. Canal+ a une logique d’industriel. Et obtenir le meilleur de la L1 fait partie des produits importants pour lui. Donc, lors du prochain appel d’offres, il fera tout pour récupérer les lots qui l’intéressent. Mais tout en tenant compte, au moment d’effectuer son offre, de l’expérience qu’il a du marché… », a prévenu le consultant en droits sportifs dans les colonnes du magazine économique Paperjam.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page