Canal+Ligue 1TV

L1 : Monaco “fait pitié”, c’est Alain Roche qui le dit

Sévèrement battu par l’Olympique Lyonnais dimanche soir au Parc OL (3-0), l’AS Monaco a affiché un triste visage à tout point de vue. Perdus tactiquement, limités techniquement et nonchalants en termes d’implication et de détermination, les hommes de Thierry Henry n’ont pas touché le fond, mais presque. 19ème de Ligue 1 avec trois points de retard sur le premier non-reléguable, les Monégasques recevront le week-end prochain Guiguamp, lanterne rouge avec huit petits points. Un match déjà décisif dans la course au maintien.

« A un moment donné il faut savoir prendre des initiatives et aucun des joueurs ne les ont prises. »

Présent sur le plateau du CFC sur Canal Plus, Alain Roche a livré un constat sévère sur le champion de France 2017 ainsi que sur ses joueurs cadres titulaires à Lyon : « C’est grâce à un état d’esprit irréprochable qu’ils s’en étaient sortis à Amiens. Face à Lyon, on a eu l’impression qu’il y a eu une sorte de résignation très vite dans le match. J’ai senti des joueurs perdus dans ce système de jeu, à ne pas savoir se situer mais à un moment donné il faut savoir prendre des initiatives et aucun des joueurs ne les ont prises. Il y a beaucoup de joueurs blessés mais il y a aussi beaucoup de cadre sur le terrain. Glik est absent, il n’apporte rien à ses jeunes partenaires, Jemerson c’est pareil, Falcao est là aussi par moment mais c’est loin d’être suffisant, Tielemans, même Raggi qui n’est pas là. On ne peut pas tout mettre sur les blessés quand ces garçons-là ne prennent pas des initiatives, ils ne communiquent jamais sur le terrain, ils ne replacent jamais leurs partenaires, il n’y a pas de communication, c’est désastreux et même par moment, c’est un peu dur de dire cela, mais ça fait pitié, » a lancé l’ancien milieu de terrain au Canal Football Club qui n’a pas pris de pincette au moment d’évoquer la situation du club de la principauté.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page