La Chaîne L'EquipeOLTV

OL : Aouar entre Algérie et France, Nabil Djellit a sa petite idée

Courtisé par l’équipe nationale algérienne, Houssem Aouar, qui a fait ses classes chez les équipes de France de jeune, va devoir prendre une décision dans les prochaines semaines.

Tout est parti d’une déclaration du sélectionneur algérien, Djamel Belmadi, disant qu’il était très intéressé par le profil du milieu de terrain lyonnais et qu’il comptait rencontrer sa famille. Né en France de parents algériens, le joueur de 20 ans est encore tiraillé entre la France et l’Algérie. S’il rêve toujours d’intégrer l’équipe de France à plus ou moins long terme, le milieu de l’Olympique Lyonnais reste encore dans le viseur des Fennecs, qui ne perdent pas espoir avec l’international Espoirs tricolore.

« Il peut aussi poursuivre son parcours d’excellence en France, où il a fait sa formation. »

Pour Nabil Djellit, présent sur le plateau de L’Équipe Mercato, le Lyonnais va vite devoir faire un choix et il ne sera pas forcément aisé : « La France doit envoyer des signaux à Aouar. Là, il est courtisé, ça fait son jeu. Le sélectionneur de l’Algérie est dans son rôle, mais il ne se fait pas beaucoup d’illusions. La politique de l’Algérie, c’est de convaincre les meilleurs bi-nationaux. Pour Aouar, ce sera un choix intime, une conviction personnelle. S’il répond favorablement à l’Algérie, ce sera son choix. Après, il peut aussi poursuivre son parcours d’excellence en France, où il a fait sa formation. Si l’équipe de France l’appelle, ce serait le plus normal du monde. Et s’il choisit les Bleus, il aura plus de chances de faire une très grande carrière, » a déclaré le journaliste qui doit forcément penser à Nabil Fekit qui avait fortement hésité en 2015 avant de choisir les Bleus et d’être champion du Monde, trois ans après.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page