La Chaîne L'EquipeOMTV

OM : Didier Roustan est formel, Balotelli a profité de la crise marseillaise

Arrivé à l’Olympique de Marseille au cours du mois de janvier alors que le club traversait une période très compliquée, Mario Balotelli est désormais l’incarnation du renouveau de l’OM. Depuis son recrutement, les hommes de Rudi Garcia ont remporté cinq des huit matchs qu’ils ont disputés pour un match nul et deux défaites, soit 16 points pris sur 24 possibles. Un parcours plus qu’honnête d’autant qu’ils ne sont plus qu’à tris longueurs des Lyonnais, troisième.

Balotelli, sauveur par défaut ?

Sur le plateau de L’Équipe du Soir, Didier Roustan a rappelé que l’arrivée de l’attaquant Italien a été fortement facilité par la crise que le club traversait : « L’arrivée de Balotelli a été aussi simple à gérer par le fait que tout le monde, à l’OM, était dans la nasse donc ça devenait le sauveur. S’il arrive au mercato de la saison dernière où l’OM jouait quand même déjà le podium, où ils étaient en course pour la coupe d’Europe et sur les autres compétitions, il est clair qu’avec certains « champions » ou égaux surdimensionnés, ça aurait fortement agacé qu’il n’y en est que pour Balotelli, que quand tu ouvre La Provence, c’est Balotelli, tu lis la une de l’Equipe, c’est Balotelli, que le mec qui se fait interviewer à la fin, c’est Balotelli, que le commentateur c’est Balotelli. Alors que là il est arrivé dans les meilleures conditions possibles pour lui, parce qu’il est arrivé et il n’y avait personne, » a déclaré le journaliste qui se demande comment le vestiaire marseillais aurait réagi à l’arrivée de l’ancien milanais si le club phocéen n’était pas en grande difficulté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page