TV

OM : Pau Lopez est nul, Steve Mandanda peut enrager

Cet été, l’OM a fait le choix de miser sur un autre gardien de but en la personne de Pau Lopez mettant, de fait, Steve Mandanda sur la touche. 

Au fil des années et de ses prestations de haute volée, Steve Mandanda a acquis un véritable statut de légende au sein de l’Olympique de Marseille. Un statut très particulier que Jorge Sampaoli n’a pas hésité à fouler au pied dès son intronisation à la tête du club. En effet, pas convaincu par le niveau de son dernier rempart tricolore, le technicien argentin a demandé à sa direction un nouveau portier. C’est dans ce contexte que Pau Lopez a posé ses bagages en terre phocéenne. Sans réelle concurrence, l’Ibère a tout de suite pris la place de l’ancien havrais.

Un choix hiérarchique qui a vivement été critiqué par bon nombre d’observateurs. Un nouveau point à mettre à l’actif du clivant Jorge Sampaoli. Pourtant, s’il n’est pas ridicule, Pau Lopez n’affiche pas non plus un niveau stratosphérique. Sur le plateau de La Chaîne L’Equipe, Damien Degorre a été bien plus loin que ce simple constat. En effet, à ses yeux, le gardien de but prêté par la Roma n’a absolument pas le niveau et il ne comprend donc pas la mise à l’écart de Steve Mandanda. 

« Je trouve que Steve Mandanda rassure par rapport à Pau Lopez. Je ne dis pas ça parce que c’est une icône à Marseille, je dis ça parce que Pau Lopez est nul ! Je suis désolé, il n’est pas au niveau de Steve Mandanda… Contre Nice en Coupe de France (défaite 4-1), je maintiens que si Steve Mandanda est dans les buts, l’Olympique de Marseille passe parce qu’il ne fait pas les conneries que Pau Lopez fait. Pau Lopez est un gardien très moyen qui n’a jamais été titulaire autre part qu’à Marseille. Je ne comprends pas que Steve Mandanda ne soit pas titulaire. Son style de jeu ? D’accord, donc maintenant il faut qu’un gardien joue avec les pieds… Pau Lopez ne te fait rien gagner », a pesté Damien Degorre apparemment quelque peu contrarié par le traitement réservé à Steve Mandanda. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page